Blood Diary
Bienvenue à Midnights !

Pour vous inscrire, veillez à bien lire le contexte et les vieux livres.

Je vous souhaites une bonne visite ^^

Attention, ceci est un forum yaoi NC-18.

Mathew Klhay.


Forum Yaoi-Yuri-Hentai NC-18 //OPTIMISE POUR FIREFOX\\
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Casey Taylor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casey Taylor
La Vipère
La Vipère
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Casey Taylor    Jeu 22 Déc - 15:16


Nom : Taylor
Prénom : Casey
Surnom :La vipère
Age : 30 ans
Race : Humain
Groupe : BIS
Sexe : Mâle
Statut : Membre du B.I.S.
Sexualité : Ambi


Physique :
Un esprit sain dans un corps sain. C’est une définition qui collerait très bien à Casey. Atteignant 1m81 pour 76kg, sa stature est élancée et son corps est musclé par des années de pratique du sport ainsi que des entraînements quotidiens. Il possède entre autre de jolies tablettes de chocolat. N’ayant pour autant pas l’air d’un catcheur bodybuildé, sa démarche souple et maîtrisée, ainsi que la grande maîtrise et précision de chacun de ses mouvements laissent présager d’une agilité certaine. Lorsqu'il se bat à mains nues, sa vivacité n'est pas sans rappeler celle d'un serpent prêt à frapper sa proie.  Différentes cicatrices parcourent son corps, gagnées au fil des années de travail dans la brigade de police à laquelle il appartenait avant. La plus notable est celle qui part du haut de sa nuque jusqu’au milieu de son dos. Si son torse et son dos sont imberbes, le reste de son corps est parcouru d’un fin duvet blond, à peine visible. Sur son avant bras droit se trouve un tatouage représentant un Ouroboros, un serpent se mordant la queue.

Son visage est équilibré. Une mâchoire carrée, le teint doucement hâlé, des yeux en amande d’un bleu outremer, le tout encadré par des cheveux châtains clair, coupés court.  Ses lèvres sont fines et le plus souvent arborent un sourire discret, comme s’il était éternellement satisfait par quelque chose. Il arrive assez régulièrement qu’on puisse le croiser avec un duvet sur les joues, assez fin, lorsqu’il oublie de se raser. Quant à son panel d’expression, il est assez varié. Casey n’est pas quelqu’un qui cherche à cacher ce qu’il ressent, ainsi ses émotions sont facilement lisibles dans ses yeux.

En extérieur, ses tenues sont le plus souvent sportives, faites pour pouvoir se déplacer aisément, et dans des matériaux modernes. Il les portes le plus souvent dans des tons sombres, discrets, qui lui permettent de se fondre dans la masse. Quand il est chez lui, plus détendu, il porte essentiellement jeans destroy, t-shirt sans manches, et pulls vaguement déformés.

Caractère :

Casey possède un caractère placide. Il n'est pas bête, sait utiliser son cerveau, mais se démarque surtout par un fort côté instinctif. Si en temps normal il prend le temps d'analyser les nouvelles choses qui viennent à lui, et prend le temps de faire bénéficier aux autres la sagesse relative dont il sait faire preuve, il sait aussi réagir avec ses réflexes et ses tripes.
Des années passées à pratiquer différents sports extrêmes en tout genre l'ont doté d'un certain goût pour le risque et les choses dangereuses, cependant jamais il ne mettrait quelqu'un d'autre en danger pour le plaisir du risque. Quand il travaille en équipe, la santé de ses camarades passe avant tout.

En groupe, c'est un bon élément. Le genre de second que les chef apprécient d'avoir, en général. Toujours prêt à soutenir son chef, à faciliter la communication au sein du groupe, à tenter d'éviter que l'un des membres se retrouve exclu. Il fera de son mieux pour qu'un groupe soit soudé autour d'un meneur, en gros, mais ceci uniquement si le meneur gagne son estime. Car il n'est pas facilement impressionnable, loin de la. Pour gagner son respect, il faut prouver sa valeur, et Casey est un homme qui place la barre très haut.

S'il est dur avec les autres, il l'est encore plus avec lui même. Il supporte mal les échecs, ne sait pas trop comment les gérer. A chaque fois qu'il y est confronté, cela lui demande un gros travail sur lui pour pouvoir se regarder dans un miroir à nouveau, même lorsque l'échec est minime. Et ne parlons pas des échecs des autres. Têtu jusqu'à en être opiniâtre, déterminé à aller jusqu'au fond des choses quitte à s'attirer des ennuis, il ne supporte pas non plus de ne faire les choses qu'à moitié. S'il estime que quelque chose doit être dit, rien ne saurait le retenir de le dire. Pour lui, rien n'est sacré, et tout peut se dire. Il sait y mettre la forme et faire preuve de diplomatie si nécessaire, mais n'hésitera pas à se confronter aux gens et à provoquer un conflit ouvert, histoire de régler les problèmes définitivement. Seulement, sa manière de dire les choses, parfois venimeuse, insidieuse, efficace, n'épargnant personne, est l'une des raisons qui lui à valut le surnom de vipère.

Certains pourront le qualifier de manipulateur, quand lui même se dira simplement stratège. Les deux points de vue se valent, sans doute, car il tient autant de l'un que de l'autre. Il ne cherchera cependant pas à manipuler pour son bénéfice personnel, mais plutôt pour s'assurer que les choses aillent de la meilleure manière possible.

Au delà de son caractère particulier, il n'est pas contraignant. Il à tendance à s'oublier et à faire passer les autres avant lui, estimant qu'il peut en encaisser bien plus que la moyenne des gens. Il possède un cercle d'amis restreint mais soudé. Il est avare et n'aime pas injecter son argent dans autre chose que les sports qu'il pratique. Certaines personnes semblent aussi ne pas pouvoir le supporter car en apparence, rien ne semble jamais l'atteindre, et il s'efforce toujours de faire bonne figure. Il possède aussi un certain côté macho indécrottable qu'il ne tente la plupart du temps même pas de nier.



Goût du sang :
Un goût riche et complexe, assez fort, entre sucré et boisé, teinté d'épice, il vous réchauffe dès les premières gorgées, tel un whisky écossais de première qualité, dont il est un grand amateur. Passées les premières gorgées, son sang vous enivrera et la chaleur vous consumera petit à petit, provoquant d'agréables bouffées de chaleur.

Autres :

-C'est un amateur de bon whisky écossais, qu'il déguste avec modération depuis des années, et dont il collectionne les bonnes bouteilles.

-Ne fume pas.

-Il pratique le close-combat depuis une dizaine d'années.

Le close-combat est un art-martial ayant été créé durant la deuxième guerre mondiale et se caractérise par un amalgame de techniques létales et handicapantes. Ses principes sont basés sur des techniques motrices simples, visant à mettre hors d'état de nuire les adversaire le plus vite possible, le plus efficacement possible, par tous les moyens possibles, le tout sans cérémoniel ni fioritures aucune. Il se pratique essentiellement dans un contexte de combat à mort, et fait partie des art-martiaux les plus violents qui existent. (Merci Wikipedia : p)

-Sportif accompli, il pratique le snowboard, la plongée et le base-jump. Son précédent poste dans la police l'a aussi amené à pratiquer la spéléologie et l'escalade, qu'il maîtrise cependant moins bien que ses trois disciplines préférées.



Son passé :

Dans la petite chambre, tout était encore silencieux. Un corps, étalé de tout son long dans le lit douillet, avait réussit à s'emmêler dans la couverture au point ou il aurait pu sembler qu'un serpent s'était enroulé autour de lui. Le corps appartenait à Casey, qui dormait comme un bienheureux, sans se soucier du temps qui filait.

Il aurait du, pourtant. Son réveil avait sonné il y avait plus de vingt minutes. L'homme s'était réveillé, avait éteint l'appareil bruyant, puis s'était rendormis sans plus de cérémonie. Ce n'est que lorsque son téléphone sonna durant près de cinq minutes de suite qu'il se réveilla finalement pour de bon, et daigna décrocher.

« Casey ? Tu es prêt ? J'arrive bientôt, t'as intérêt à pas être encore au pieux, mon gros, sinon... »

Liam. Son meilleur ami. Écossais d'origine, cet animal n'avait rien trouvé de mieux que de l'initier au whisky, il y avait quelques années de cela. Les deux hommes se connaissaient depuis l'école, et depuis que Casey avait rejoins le B.I.S. et n'était plus capable de trop s'éloigner de la ville au cas ou ils auraient eu besoin de lui, ils avaient du laisser tomber leurs petites escapades sportives. Adieu, week-end snowboard, adieu, journées base-jump, au revoir plongée. Il ne leur restait plus que leurs samedis-sportifs, ou ils avaient l'habitude se retrouver pour courir quelques kilomètres avant de rejoindre une salle de musculation proche du centre-ville. Et Liam, dans toute sa maniaquerie, tenait à respecter scrupuleusement la tradition du samedi-sportif. C'est donc cinq minutes plus tard,alors qu'il était tout juste sortit de la douche, que son meilleur ami enfonça presque la porte de son appartement, pour lui jeter un regard dubitatif.

« Je le savais, tu étais encore en train de dormir. »

Le dormeur lui répondit par un haussement d'épaule et un sourire, puis termina de se préparer. Quelques dix minutes plus tard, ils étaient en train de courir à bonne allure, en silence. Près d'une heure plus tard, ils atteignaient enfin la salle de musculation, et prenaient place sur l'une des diverses machines de torture à disposition. En tant que grand bavard, Liam repris aussitôt la conversation, avoir du se taire durant une heure était un supplice pour lui. Il l'écouta, encore et encore, sans se déconcentrer pour autant, jusqu'à ce que le plus jeune aborde un sujet qui était toujours compliqué entre eux deux.

« Va falloir que tu m'explique un jour...Pourquoi tu as quitté la B.R.I. »

À la simple mention de son ancienne brigade, Casey soupira. Liam supportait mal qu'on lui cache des choses, et abordait la question régulièrement. Mais il était hors de question de lui expliquer en détail ce qui avait causé son changement d'affection d'une brigade à l'autre.

La brigade de recherche et d'intervention était polyvalente. On faisait appel à elle lorsqu'il fallait accéder à des endroits dangereux ou difficiles d'accès, lorsque la police régulière avait besoin de plongeurs, de spéléologues ou d'alpinistes pour des raisons aussi diverses que variées. Ils étaient un soutient dans les enquêtes et les interpellations de suspect. Et lorsque les forces régulières n'avaient pas besoin de leur aide spéciale, ils officiaient comme forces de réserve pour les différents corps de police, prêts à être dispatchés et envoyés un peu n'importe ou. Casey aimait son travail alors, varié, parfois dangereux, lui permettant d'avoir accès à une bonne paie et de bonnes formations au sein de la police, un travail de rêve. Il y était entré comme simple agent, un an après son école de police, et en était ressortit sergent, six ans plus tard, dans des circonstances qui, aujourd'hui encore, deux ans plus tard, le remplissaient toujours d'une envie de descendre seul dans les catacombes pour faire un massacre...Si ça n'avait pas été signer son arrêt de mort, évidemment.

Ils avaient été appelés, avec son unité, pour pénétrer une série de cavernes difficiles d'accès, juste à la sortie de la ville. Un tueur en série était censé y avoir jeté ses victimes du haut d'une cheminée naturelle, après les avoir découpées en morceau. La taille de la cheminée ne permettait en effet pas de laisser passer un humain entier, et il leur avait fallut descendre à travers différentes cavernes, ramper dans des boyaux étroits, pour finalement déboucher sur une grande caverne complètement sombre, quelques centaines de mètres sous terre.
Qui aurait pu savoir alors que cette caverne communiquait avec les boyaux de la ville, et que les morceaux de cadavre frais avaient attirés deux des parias, qui après s'être repus, s'étaient retirés dans un coin particulièrement sombre de la caverne ?

Lorsque son unité débarqua, sans se douter de ce que les y attendait, ils ne se soucièrent pas d'être discrets, ou de ne pas se faire voir. Les lampes de leurs fusils allumées, une fusée éclairante fut tirée en l'air et...Le temps qu'elle s'estompe...Les créatures avaient fondu sur eux. Casey n'avait vu qu'une silhouette sauter à la gorge d'un des membres de son unité, avec une vivacité incroyable. Le temps qu'il vise, la créature fonçait déjà sur un autre de ses hommes. Il ordonna aussitôt le replis, tout en vidant un chargeur dans le corps de la bête qui s'attaquait à son homme. Elle tomba au sol, de même que son collègue, déjà mort. Ils n'étaient plus que deux, et se replier rapidement et efficacement dans ce genre de situation tenait de l'impossible.

Ils étaient arrivés par un boyaux en pente, qu'il leur faudrait escalader à l'aide d'un filin qu'ils avaient laissés en place à cet effet...Ce qui les laisserait dans l'incapacité de se défendre. Refusant de laisser son dernier homme derrière lui, car diantre, c'était lui le sergent, c'était lui, le responsable de leurs vies, il lui fit signe de passer en premier. Se campant bien sur ses deux jambes, il laissa l'autre survivant commencer sa remontée, et attendit l'assaut des ennemis, prêt à tirer au moindre bruit.

Sa petite lumière n'éclairait qu'une toute petite partie de la caverne, mais le silence relatif qui régnait dans l'endroit lui permit d'entendre des pas, sur sa gauche. Il tira sans plus attendre, et fit mouche, mais cela ne fit qu'énerver la bête. Qui se jeta sur lui, le projeta au sol, pour ensuite l'écraser sous son poids. Il se débattit, se servant de son arme pour repousser l'animal, mais la bête gagnait du terrain, et alors qu'il se croyait finit, la tête du monstre fut tranchée par le milieu.

« Désolé sergent...Je pouvais pas vous laisser la tout seul. »

Son homme l'aida à se relever. Casey ne daigna même pas l'engueuler pour avoir désobéis à son ordre de remonter sans attendre, sous le choc qu'il était. Ils remontèrent sans plus attendre, laissant derrière eux les corps de deux de leurs compagnons, pour finalement arriver à la surface presque une heure plus tard, à la tombée de la nuit. Vint ensuite le moment ou il fallut expliquer le pourquoi du comment à leurs chefs. Et lors du débriefing...Le sergent eut le malheur de donner ses impressions et ses conclusions à propos de ce qui les avaient attaqués. Car durant les instants de lutte au sol, il avait très bien vu. La créature avait un vague faciès humain. Et des crocs. Et puis leur présence en ces lieux devaient signifier que la caverne était reliée aux égouts ou à un quelconque souterrain de la ville. En fait, d'après lui, c'était peut-être même ces bêtes qui étaient la source de la disparition d'un certain nombres de personnes. Il fit ainsi part de tout ses doutes et de son intention d'enquêter à ses chefs. Qui en firent part à leurs chefs. Et, deux semaines plus tard, il fut convoqué dans le bureau du B.I.S., ou on lui annonça sa mutation.

Aujourd'hui, deux ans après ces événements, il digérait encore mal d'avoir été muté loin de sa brigade chérie. Mais il ne bâclait pas son travail pour autant. Maintenir ses coéquipiers en vie lors de leurs descentes dans les boyaux était devenu son but premier. Car si eux protégeaient les civils, il n'y avait personne pour les protéger eux, ils ne pouvaient compter que les uns sur les autres. Ses heures d’entraînements quotidiens et ses heures passées au stand de tir pour s'améliorer en était la preuve. Le close-combat était d'ailleurs l'un des seuls sports qu'il continuait de pratiquer régulièrement, ayant petit à petit laissé tomber le reste pour se focaliser sur son travail.

Mais voilà, il ne pourrait jamais expliquer tout ça à Liam, a moins que celui-ci ne rejoigne la brigade à son tour. Et cet énergumène étant un simple coach de sport, il y avait peu de chance que cela arrive un jour.

Après s'être perdu dans ses pensées ainsi, il lui fit un sourire, et reprit sa musculation, sans ajouter aucun commentaire.



Sa famille :
Ses parents sont morts depuis quelques années. Il a hérité d'une jolie somme à leur mort.
Il a une ex-fiancée, mais le mariage est tombé à l'eau et ils ne se parlent presque plus.


Votre pseudo : Will
Age : 22
Depuis quand joues-tu sur les forums rps ? : 9 ans
Comment trouves-tu le forum (concept et graphisme) ? : J'aime beaucoup. Le graphisme est beau, juste pas trop sombre, on s'y retrouve clairement sur le forum, c'est bien. Pour le concept, j'adore : D J'ai vu le film dont est inspiré le forum, et j'ai hâte de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Klhay
Admin
Admin
avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 32

MessageSujet: Re: Casey Taylor    Jeu 22 Déc - 16:02

Superbe, tu es validé.

Très contente que tu ais apprécié le film en tout cas =) L'histoire est courte mais efficace (comme le perso, j'ai l'impression mdr !) Très sympa et j'ai beaucoup apprécié l'allusion à un autre corps de la police...

Amuses toi bien ici ! (BASTOOOOOOOOON o/)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blooddiary.jeunforum.com
Casey Taylor
La Vipère
La Vipère
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Re: Casey Taylor    Jeu 22 Déc - 16:15

Merci beaucoup, contente que ça plaise ^^

Sur ce, j'y vais ! Bastoooooooooooooon ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Casey Taylor    

Revenir en haut Aller en bas
 
Casey Taylor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Présentation de Taylor Black. [Validée]
» Mick Taylor
» Everything collapses {Cameron-Taylor-Isma}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Diary :: L'administration :: Recensement des citoyens :: Les disparus-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit