Blood Diary
Bienvenue à Midnights !

Pour vous inscrire, veillez à bien lire le contexte et les vieux livres.

Je vous souhaites une bonne visite ^^

Attention, ceci est un forum yaoi NC-18.

Mathew Klhay.


Forum Yaoi-Yuri-Hentai NC-18 //OPTIMISE POUR FIREFOX\\
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cailan O'Shea, irlandais pure souche, pour vous servir ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cailan O'Shea
Barman fou du Spirit Wave
Barman fou du Spirit Wave
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 38
Localisation : Spirit Wave, derrière le comptoir

MessageSujet: Cailan O'Shea, irlandais pure souche, pour vous servir ...   Lun 24 Jan - 23:35


Nom : O’Shea
Prénom : Cailan Eolas dit Cailan
Surnom : Cal
Age : 24 physiquement … 32 réellement.
Race : Dhampire
Statut : Barman
Sexualité : Ambi … pourquoi vouloir se limiter ?


Physique :
Cailan est un jeune homme ... ah bah en fait non, c'est un dhampire. Mais on y reviendra plus tard. Cailan est donc un jeune dhampire de taille moyenne, atteignant gentiment, et sans moyen de compensation, le mètre 83. Tout nu et tout mouillé, il avoisine les 78 kilogrammes. Plus ou moins quelques grammes, il ne les compte pas et n’est pas du genre à monter sur la balance tous les matins. Monsieur dispose de tablettes de chocolat appréciables sans pour autant tomber dans la montagne de muscles.
Ses cheveux sont quelconques : bruns foncés et droits. Il n’est pas un fervent adepte des colorations et autres teintures. Hormis pour certaines occasions. Mais il préférera les garder au naturel. Ces derniers encadrent son visage de façon plus ou moins rebelle. Tout dépend s’il a eu le temps de les ordonner en se levant.
La plupart du temps … en fait non. Tout le temps, une mèche empreinte de rébellion recouvrera son œil droit, dissimulant sa couleur à tous. Alors qu’il juge son visage ovale comme étant tout ce qu’il y a de plus ordinaire, ses yeux sont ce qu’il préfère chez lui. Pour leur particularité. Alors que son œil gauche est d’un bleu turquoise vif, son compère de droite ne l’est absolument pas du tout. Hormis ses parents et sa petite sœur, très peu de personnes en connaissent la véritable couleur.
Sa peau ne se distingue pas vraiment, elle est d’un teint relativement habituel, un peu plus pâle que la moyenne cela dit. La faute de son père ça. Mais ce n’est pas pour lui déplaire. On pourra juste dire qu’elle est étonnamment douce pour une peau masculine. Mais de la même façon que la couleur de son œil droit, très peu de monde a pu le vérifier sans avoir son accord.
Ensuite, tout est ‘normal’ … aucun de ses orteils n’est manquant et aucun n’essaye de se faire plus grand que le pouce. Quelle chance. Ses oreilles sont bien au nombre de deux … ses mains aussi sont bien deux et non amputées d’un doigt. Ceux-ci sont longs et fins.

Caractère :
La première chose que l’on peut remarquer chez Cailan, c’est la douceur qui émane de lui, qu’elle provienne de sa voix ou de ses gestes. Et ce, quel que soit son interlocuteur, famille, ami ou inconnu. Mais il faut bien distinguer la douceur de la lenteur. Cailan est loin d’être lent ou pantouflard. C’est quelqu’un d’énergique qui n’hésitera pas à se tuer à la tâche s’il estime qu’elle en vaut la peine. Que cette tâche soit d’ordre privé ou professionnel ne change rien. Traîner au lit sans raison n’est pas dans ses habitudes, préférant aller vadrouiller dehors ou lire un bon bouquin … sauf s’il n’est pas tout seul. Dans ce cas, il peut rester des heures à regarder les autres dormir sans rien faire d’autre.
D’une patience infinie, il ne s’énervera jamais et ne haussera jamais le ton avec sa famille ou ses amis proches, estimant que ces actes ne mènent à rien de probant. Il y préférera la discussion même si parfois cela revient à s’adresser à un mur. Avec les inconnus, c’est la même chose, il passera son chemin plutôt que de se prendre la tête pour rien. Par contre, dès que cela touche au ‘Spirit Wave’, son bar … il y a des choses qu’il ne laisse pas passer. Tant que le client reste sympathique et qu’il ne cherche pas des noises aux autres, aucun souci. Cependant, dès le moindre début d’altercation, il n’hésitera pas à mettre dehors les fautifs, quelle que soit la raison. Ses 12 ans de pratique du Pencak-Silat le lui permettent aisément et sans dommage pour lui. Il veut que son bar reste un lieu de détente et d’amitié, il fera tout pour. Cela fait partie des tâches qu’il estime importante.
Le dhampire est aussi quelqu’un de très attaché aux gens qu’il considère comme importants à ses yeux : ses parents, sa petite sœur (surtout elle), ses amis. Et il fera tout pour eux. Absolument tout. Cependant, cela ne l’empêchera pas d’aider des personnes qu’il ne connait qu’un peu ou même de parfaits inconnus rencontrés dans la rue si besoin il y a. Il est extrêmement serviable. Trop selon certains et cela lui a parfois joué des tours. Mais du moment qu’il reste fidèle à ses principes et ses idées, il s’en moque.
Malgré sa nature hybride qui en rebute certains dès qu’il en parle, Cailan n’hésite pas à aller au-devant des autres, discutant de tout et de rien avec tout le monde, même si ce n’est que 10 minutes en faisant le plein de sa moto ou 2 heures pendant un voyage en train. Même s’il se lie rapidement aux autres, ce n’est pas pour autant qu’il accorde sa confiance avant autant de facilité. Il lui faut un peu de temps pour ça.
Il est aussi un fervent défenseur de la vérité et de la franchise, n’hésitant pas à les servir sans emballage, quitte à vexer son interlocuteur. Cela aussi lui a parfois attiré quelques ennuis … mais il s’en est toujours sorti. Pourvu que ça dure …

Goût du sang : épicé … qui surprend par l’intensité à la première gorgée, qui s’adoucit progressivement et qui finit sur une note de picotements léger

Autres :
On peut mentionner le fait qu’il n’ait besoin que de 5 heures de sommeil et que cela l’aide beaucoup à entreprendre de nombreuses activités. Que ce soit la marche à pieds, la randonnée, l’escalade ou la lecture. Ou la gestion de son bar bien entendu. Après … même s’il ne fume pas de façon régulière, il lui arrive d’en griller une en cas de contrariété ou d’inquiétude. C’est pour ça qu’il a un paquet sur lui ainsi qu’un briquet.
Depuis ses 18 ans réels, Cailan possède une moto qu’il a plus ou moins customisée de façon plus ou moins légale.
Dernière chose : tatouage de salamandre façon maori sur l’épaule gauche, environ 10 cm.



Son passé :
Cailan n’a pas une histoire hors du commun à raconter. Enfin presque pas. Y’a bien des petits détails par ci par là qui le différencie des autres. Mais pour ça, il faut emprunter la machine à remonter le temps. N’oubliez pas d’attacher votre ceinture avant le décollage. 3, 2, 1 … Go !

Né le 31 Décembre 1978 dans une toute petite ville irlandaise nommée … Dublin, il est le premier enfant de parents aimants tous deux d’origine irlandaise mais de race différente. En effet, l’un est humain et l’autre vampire. De quoi faire jazzer certains voisins aux tendances réactionnaires, mais eux s’en moquent parfaitement, cultivant l’indifférence des ragots comme certains font pousser des salades. Cela fait donc de lui un dhampire, plus ou moins regardé de travers par les voisins susmentionnés. Mais lesdits parents ont le soutien des leurs et de leurs amis, ils ne demandent rien de plus, vivant leur vie comme ils l’entendent.
Sa naissance sera marquée par une autre spécificité. Alors que le médecin l’ausculte pour vérifier que tout est ok, un haussement de sourcils provoque une légère panique chez les jeunes parents. Perception anormale des bruits cardiaques du côté droit. Rassurant les parents mais emportant quand même le bébé, il lui fit passer une radiographie thoracique. Et là surprise. Situs inversus complet avec dextrocardie en prime. Autrement dit, inversion totale des organes, un effet miroir. Et d’après ce qu’il pouvait voir pour le moment, aucune malformation ni complication. Tant mieux. Souriant, il ramena le nouveau-né aux pères un peu inquiets tout de même, leur expliquant la situation avec des mots simples, insistant sur le fait que leur fils aurait une vie tout à fait normale et qu’il fallait juste qu’ils passent à l’hôpital pendant les premiers mois pour être sûrs que des malformations ne se développent pas. Rien de plus.
Ses pères se plièrent à la requête du médecin, emmenant leur fils à l’hôpital pendant la période requise. Visites qui aboutiront sur un diagnostic heureux : aucune malformation. Hormis ces épisodes natals, Cailan aura une vie plus classique.

Avec un père professeur de musique qui n’arrête pas d’en jouer à la maison sur à peu près tous les instruments qu’il possède, le petit irlandais baignera rapidement dans les sonorités musicales. Il en retiendra deux qu’il se mettra à pratiquer dès qu’il le pourra : le piano et le violon. Avec une petite préférence pour le deuxième. Il suivra une scolarité tout à fait normale si on oublie le fait qu’elle se passera dans une école privée, que ce soit le primaire, le collège ou le lycée. Il n’aura pas de difficultés particulières, osant même prendre anglais et français en option. Langues qu’il maîtrise très bien et sans accent maintenant. Puis, quand il décrochera son diplôme, se posera la question fatidique : que faire ? Aucune idée précise. Reprendre la boutique familiale ne le tentant guère même s’il adore ce que fait son père Vailintin. Et puis de toute façon, il sait très bien que sa petite sœur est plus que volontaire. Alors il la lui laisse volontiers. Ne désirant pas quitter le nid familial bien douillet, il optera pour une voie qu’il apprécie : la musique. Il s’inscrira alors à la Royal Irish Academy of Music où travaille son père Liam. Après 6 ans, il en partira, ravi de ce qu’il a appris, ravi de s’être améliorer au piano et au violon. Et avec le diplôme d’enseignant en poche. Seulement, s’il aime en jouer, l’apprendre aux autres, très peu pour lui-même si ce n’est pas la patience qui lui manque. Il veut … voir le monde.

A l’âge de 24 ans et toutes ses dents, Cailan décidera de quitter le confort du cocon familial pour aller vadrouiller et découvrir d’autres contrées. Il lui aura juste fallu un peu de temps pour se décider. Financièrement parlant, ses pères ont rempli son compte en banque au fil des années, il se sait largement à l’abri. Et en plus, il dispose de leur accord pour son départ. Sac de voyage contenant l’appareil photo bien rivé sur la moto et étui bien calé dans le dos, le jeune dhampire commencera par longer la côté irlandaise, débutant son périple par une ville au Nord de Dublin, Dundalk. Il n’y restera pas longtemps, deux jours tout au plus avant de reprendre sa remontée irlandaise vers Belfast. Cette fois, il y passera deux semaines, prenant le temps de découvrir intégralement la ville et ses alentours. De jouer les touristes.
Puis passeport en main, il prendra le bateau, sans oublier de mettre la moto dans la soute, pour joindre l’Ecosse. Il débarquera à Stranraer, une ville située au Sud-Ouest. Première chose qu’il fera : acheter une carte du pays et une de l’Angleterre. Une fois à l’hôtel pour la nuit, il planifiera les villes dans lesquelles il souhaite s’arrêter. Il décidera alors que chacune d’entre elle a droit à un album photo. Mais comme il n’est pas encore un domicilié fixe, et que ce n’est pas près d’être le cas, il ne peut pas se permettre de trop s’encombrer alors pour le moment, l’album se résumera à une carte mémoire par ville. Même si la somme d’argent disponible sur son compte est assez conséquente, l’irlandais se refuse à ne dépendre que d’elle. Il prendra en même temps la résolution de faire des petits boulots. Serveur, promeneur de chiens, baby-sitter, voiturier, livreur de journaux, portier, gardien. Entre autres. Et il profitera du week-end et des soirées pour découvrir et se fondre dans la foule locale …

And let’s go rock’n’roll ♪♫

Pendant près de 4 ans, Cailan écumera l’Ecosse, l’Angleterre et le Pays de Galles de fond en comble. Jamais il ne restera plus de deux mois au même endroit mais revenir là où il est déjà passé ne le dérange pas. Il lui faut juste du changement. Et finalement, il retournera de façon plus sédentaire vers son coup de foudre. La belle ville de Londres.
Cette fois, il louera un plus grand appartement, pour pouvoir recevoir les copains, avec garage pour y faire dormir sa moitié mécanique qu’il possède toujours. Ayant déjà expérimenté le métier de barman au cours de son périple, c’est ce job en particulier qu’il recherchera et trouvera son bonheur au ‘Rodeo Shake’. Il améliora ses techniques auprès de Desmond, son vampire d’employeur devenu meilleur ami au fil du temps. C’est aussi à partir de là qu’une petite idée commencera à germer et à prendre de l’ampleur.

Et puis, quelques deux ans après, après la fermeture du bar, alors que les deux amis sont en train de ranger.
« Desmond ?
- Cal ?
- Je vais ouvrir mon propre bar.
»

C’est avec un grand sourire que le vampire accueillit la nouvelle même si le fait de savoir son dhampire d’ami sur le départ le chagrine un peu. Reposant le verre qu’il était en train d’essuyer, il viendra enlacer amicalement Cailan pour lui montrer son avis favorable sur la question.

« Et tu sais où tu vas l’ouvrir ?
- Tu as entendu parler de la ville de Midnights ?
- Bien sûr. Elle est connue pour son équilibre entre les races et son avance technologique.
- C’est bien pour ça que j’y vais. Je veux pouvoir avoir un bar ouvert à tout le monde sans qu’il y ait de rixes fréquentes …
- L’idée est pas mal en effet … mais que vas-tu faire pour te différencier des autres ?
- Une idée toute bête : uniquement des boissons sans alcool.
- Ow. Tu te restreins pas mal là tout de même non ?
- Peut-être que oui. Ou peut-être pas. J’ai pas mal observé les clientèles de tous les bars que j’ai pu fréquenter et un bon pourcentage ne consomme pas d’alcool. Et puis, j’ai des chances d’attirer les familles le week-end. Je pense aussi à réserver le mercredi après-midi et le mercredi soir pour des initiations à la composition de cocktail … Et …
»

L’irlandais sera interrompu par le rire de son ami.

« Qu’est-ce qu’il y a ?
- Oh, rien de particulier. Je vois juste que l’idée a déjà fait un bon bout de chemin. Je suppose que tu as déjà composé ta carte ?
- Bien sûr. D’ailleurs, à ce propos, je peux t’emprunter quelques-unes de tes persos ?
- Avec joie, tu me feras de la pub outre-Atlantique. On peut même jumeler les bars si tu veux …
- J’approuve !
- Et au fait, tu vas l’appeler comment cette merveille ?
- Le Spirit Wave …
»

Tout était dit.
Le dhampire a maintenant 32 ans et cela fait 2 ans qu’il est le barman de son propre bar situé dans le quartier Ouest de Midnights.

Sa famille :
Son père vampire, Vailintin, exerce la profession de tailleur dans une petite boutique familiale héritée de père en fils depuis 1498. Autant dire qu’elle a fait du chemin et qu’elle est assez réputée. Que ce soit auprès des vampires, des dhampires ou des humains. Elle est équipée selon la condition du vampire, lui permettant ainsi de travailler en toute tranquillité la journée sans crainte quoique ce soit. Ladite boutique est spécialisée dans les coupes sur mesure de costumes et robes de soirée. Et sans se vanter, elle est relativement rentable. Quant à son père humain, Liam, il est professeur de musique à la Royal Irish Academy of Music. Ce n’est pas n’importe quoi non plus et lui aussi gagne plutôt assez bien sa vie. Sans pour autant vivre dans le faste et la luxure, les salaires cumulés des deux pères permettent facilement à la famille O’Shea d’avoir une vie aisée à l’abri des soucis financiers.
Sa petite sœur Noreen est née 4 ans après lui, elle est aussi une dhampire. Et contrairement à son frère, elle a très envie de reprendre la boutique familiale ! Après avoir appris le domaine de la couture auprès de son père au fil des années et fait une école de commerce, elle travaille maintenant avec lui pour son plus grand plaisir.

> Résumé rapide :
Père humain : Liam, professeur de musique, né le 1 Mars 1955
Père vampire : Vailintin, tailleur, né le 7 Avril 1873
Sœur dhampire : Noreen, tailleuse, née le 19 Novembre 1982


Votre pseudo : Calypso
Age : 21 ans
Depuis quand joues-tu sur les forums rps ? : Euh … *prends ses doigts pour compter* 2 ? ou 3 ans
Comment trouves-tu le forum (concept et graphisme) ? : Je crois avoir déjà répondu à cette question =3


Dernière édition par Cailan O'Shea le Mar 25 Jan - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Klhay
Admin
Admin
avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 32

MessageSujet: Re: Cailan O'Shea, irlandais pure souche, pour vous servir ...   Mar 25 Jan - 0:14

Je te valide, et que ça remue sec au Spirit Wave x3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blooddiary.jeunforum.com
Cailan O'Shea
Barman fou du Spirit Wave
Barman fou du Spirit Wave
avatar

Messages : 299
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 38
Localisation : Spirit Wave, derrière le comptoir

MessageSujet: Re: Cailan O'Shea, irlandais pure souche, pour vous servir ...   Sam 29 Jan - 19:38

Parce que l'idée du plan d'Adam m'a donné des idées ...




.:: Vue du dessus ::.


.:: Salon / Salle à manger ::.


.:: Bureau ::.


.:: Cuisine ::.


.:: Chambre ::.


.:: Salle de bain ::.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cailan O'Shea, irlandais pure souche, pour vous servir ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cailan O'Shea, irlandais pure souche, pour vous servir ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#
» Que puis-je faire pour vous aider....? [Pv Maximilien Shreck]
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Diary :: L'administration :: Recensement des citoyens :: Civils-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit