Blood Diary
Bienvenue à Midnights !

Pour vous inscrire, veillez à bien lire le contexte et les vieux livres.

Je vous souhaites une bonne visite ^^

Attention, ceci est un forum yaoi NC-18.

Mathew Klhay.


Forum Yaoi-Yuri-Hentai NC-18 //OPTIMISE POUR FIREFOX\\
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Seth Hastings

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seth Hastings
Agneau de Dieu
Agneau de Dieu
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 26/11/2012

MessageSujet: Seth Hastings   Lun 26 Nov - 4:09


Nom : Hastings
Prénom : Seth
Surnom : Le bigot, la grenouille de bénitier, mon père
Race : Humain, Grands Dieux.
Age : 25
Groupe : Agent du BIS
Sexe : Masculin
Statut : Aumônier du BIS
Sexualité : Hétéro, bien que la femme soit de la saloperie, les pédérastes sont encore pires et brûleront pour l’éternité dans les flammes de L’Enfer.


Physique : Fut un temps où c’était un sac d’os ultra nerveux parcouru de tics. Maintenant il est un poil plus musclé, entraînement du BIS oblige. Les tics se sont un peu atténués à cause de la fatigue inhérente aux missions et aux sessions de manœuvre. Malgré les muscles désormais développés il garde une allure un poil féminine avec ses cheveux longs et sa manie de porter sans arrêt des pendentifs ou bagues ornées de la croix catholique. Mais à chasser les vampires, il préfèrerait mourir que de partir au combat sans être protégé par le seigneur. Sous son front régulièrement barré de mèches folles, ses yeux verts sont vifs, guettant le moindre détail, partout, tout le temps. Il fronce souvent les sourcils sans même s’en rendre compte. Bonheur, sécurité, bienheureuse fainéantise, ce sont des mots qui ont été barré de son vocabulaire depuis tellement longtemps qu’il ne sait même plus comment ils s’écrivent. Quant à arborer l’attitude qui va avec, c’est mort de chez mort. Il est rare que les coins de sa bouche se relèvent en sourire…
A son cou pend une lourde chaîne faite de mauvais or jaune italien à laquelle pend une croix chrétienne ornée de spirales en or blanc. Pendant les missions, il la cache sous ses vêtements. Son contact sur sa peau le rassure. Sans aller jusqu’à avoir le gabarit d’un pilier de rugby ou d’un Assassin amérindien, il a désormais une carrure athlétique. Rien à voir avec la crevette qui est entrée dans les rangs des malheureux volontaires pour le casse-pipe.
En mission il relève ses cheveux et les attache solidement.
Pour finir, il est pâle à la limite du translucide : c’est qu’entre les catacombes et son église, il ne voit pas beaucoup la lumière du jour…

Caractère : C’est là que ça se gâte. En tant qu’agent du BIS il a été soumis à toute une série de tests pyscho-techniques et plusieurs fois les psychologues ont tenté de le recaler à cause de son fanatisme. Mais Seth fait partie des éléments déterminants : il a une volonté de fer, un sang froid à toute épreuve (sauf à l’épreuve du blasphème) et sait trouver les mots pour remotiver son équipe (même si l’équipe en question a envie de l’égorger avant la fin de son sermon) puisque lui-même carbure à la haine du vampire, une haine inextinguible qu’aucune parole ne saura apaiser.

Seth est un religieux intégriste. Toujours prêt à aider quiconque aurait besoin d’un guide spirituel. Si on blasphème, il devient violent. Mais si vous cherchez le Seigneur alors personne ne vous offrira une oreille plus attentive et plus compréhensive que lui. C’est l’une des raisons pour lesquelles le chef du BIS a fait le forcing malgré les avertissements des psychologues : tant que ses hommes sont harangués par Seth dans les situations de crises, ils ne cherchent pas l’origine de la crise…
Dans la vie de tous les jours, il est chiant, maladroit et d’une mauvaise foi à toute épreuve. S’il excelle, les armes à la main, au fond des catacombes, il est en revanche incapable de faire cuire un œuf sans déclencher de cataclysme nucléaire. Seules les céréales et le lait ne représentent aucun danger pour sa cuisine. Mais froid, le lait, le micro-onde est un terrain miné pour un type qui a les deux pieds dans la même rangers.

On lui a conféré le titre d’aumônier au BIS, bien que la fonction n’existe officiellement pas. Mais quand Seth a une idée en tête, il ne l’a pas ailleurs, et il a réussi à se faire ordonner même au BIS… A l’usure.
Son livre de chevet est l’Ancien Testament de la Bible, connu pour ses tirades sévères et liberticide. Tout ce qu’il aime.

Ajoutez à cela une condescendance prononcée pour les autres confessions. Ce qui, en Amérique, le rend parfaitement infect vis-à-vis de 90% des habitants.

Goût du sang : aucun vampire ne goûtera jamais le sang de Seth. Son goût est métallique, piquant. Il cicatrise vite.

Autres : Il est prêtre dans la paroisse de Midnights quand il n’est pas sur le terrain. Prêtre catholique, pas révérend, ça va de soi.


Son passé : Aîné d’une fratrie de deux enfants, Seth est né dans une famille irlandaise dans une petite bourgade non loin de Midnights. Forcé à aller à la messe tous les dimanches avant même de savoir lire l’heure, le petit Seth a tout de suite nourri une certaine attirance pour les choses de la religion. Le prêtre de sa paroisse était un homme bon et généreux qui pouvait être trouvé à n’importe quelle heure du jour et de la nuit par ses paroissiens en détresse et le jeune garçon passait de longues heures à discuter théologie avec lui, dans la lumière fatiguée d’une petite lampe de bureau dans la sacristie. Le père Brigham, car c’était son nom, ne blâmait pas l’existence des vampires. Prêtre de la nouvelle vague post soixante-huitarde, il essayait d’enseigner l’amour de son prochain à ses ouailles à chaque office du dimanche. Ses sermons ne rencontraient pas toujours le succès escompté mais… L’idée faisait son chemin.

Le temps que Seth ne passait pas à discuter avec le bon Père, Seth le passait avec sa jeune sœur Laura, de deux ans sa cadette, à jouer dehors, qu’il neige, qu’il pleuve, ou qu’il vente. Véritable garçon manqué, Laura était le casse-cou de la famille et entraînait régulièrement son frère dans des expéditions dans les terrains vagues quand Seth, lui, préférait la tranquillité d’un bon livre. Mais quel grand-frère responsable aurait laissé sa petite sœur vagabonder dans un vieux terrain plein d’objet rouillés, de boites de conserves vides et de bandes d’autres enfants aux attentions peu louables ? Il l’accompagnait souvent donc, laissant ses lectures avec un soupir blasé pour courir après la petite fille.

Un jour de l’année de ses douze ans, alors qu’ils rendaient visite à la sœur de sa mère à Midnights, sa sœur l’entraîna comme à son habitude dehors, bien qu’il pleuve à verse. Les deux femmes n’avaient pas opposé d’objection : elles étaient jumelles, vivaient à des kilomètres de distances et chaque rencontre était importante pour elles. Elles avaient acquiescé distraitement à la demande de Laura sans même se rendre compte qu’il pleuvait des cordes.
Armé de son seul blouson, Seth partit au pas de course derrière sa sœur, cherchant à voir sa queue de cheval s’agiter dans son dos à travers le rideau de pluie. La sœur de madame Hastings vivait dans un quartier pauvre de la ville, tout près des quartiers vampiriques, de leur CMDH, des entrées de leur ville souterraine. Les petits ne s’inquiétaient pas : les vampires faisaient partie de la population, tout était normal, pour eux.

Laura se jucha sur un bidon rouillé, trempée jusqu’aux os, les poings sur les hanches.

« Alors, on dit que je suis un explorateur urbain, comme Bear Grylls, et que le terrain vague c’est une ville abandonné. La ville va de là jusque là, pas le droit de dépasser, okay ? » dit-elle en pointant la carcasse rouillée d’une voiture et la palissade en bois pourrie qui délimitaient les frontières de son monde imaginaire.

« Toi t’es mon caméraman ! Allez viens, on a une surface à explorer ! » lança-t-elle en sautant de son baril.

Seth poussa un soupir et acquiesça. Trempé pour trempé… Laura avait déjà sauté dans la carcasse de voiture abandonnée et complètement brûlée qui avait été abandonnée là et s’amusait à la faire bouger en bondissant sur les sièges, comme un conducteur de Jeep en terrain hostile.
La pluie tombait toujours une demi-heure après sans qu’aucune âme qui vive ne se manifestât, et les deux enfants étaient couverts de boue de la tête aux pieds. Il en fallait plus pour entamer la détermination de Laura dont le regard avait été irrémédiablement attiré par un trou dans le sol, quelques dizaines de mètres plus loin. L’absence d’adulte ou d’enfant dans le coin n’avait pas alerté Seth ni sa sœur et maintenant les deux enfants étaient aussi excités qu’exténués c’est pourquoi il n’émit qu’une faible objection quand sa sœur fit mine de s’approcher du trou dans le sol.

« Hé, t’avais dit qu’on n’avait pas le droit de sortir des limites ! » lui cria-t-il alors qu’elle passait la palissade.

Il se lança à la poursuite de la petite et la retrouva devant ce qui semblait avoir été une bouche d’égout, à quatre pattes devant le trou, tentant de sonder les ténèbres qui s’étendaient sous leurs pieds.

« Laisse tomber. » grogna Seth les cheveux dégoulinants d’eau de pluie plaqués sur son visage.

Mais c’était par pure formalité : Laura ne laissait jamais tomber.

« Chhhht ! » ordonna-t-elle. « Tu n’entends pas ? Les murmures… En bas…
- On ne dit pas chut à son frère !
grogna Seth.
- Mais chhhht !
- On devrait rentrer à la maison. Je commence à avoir froid.
répondit Seth que l’attitude de sa sœur mettait mal à l’aise.
- Je veux juste descendre 5mn pour voir qui murmure là en bas, répondit Laura qui n’avait aucune envie de s’en aller.
- T’es folle, viens on s’en va ! » lui cria Seth en tirant sur le bras de sa cadette qui avait déjà amorcé sa descente sur les barreaux rouillés de l’antique échelle qui descendait dans le puis.
Elle se dégagea sans problème et descendit encore plus vite pour qu’il ne la rattrape pas.

« T’es folle ! T’y verras rien ! Remonte ! » lui ordonna-t-il en paniquant.
« Cinq minutes ! » fit la petite voix flûtée de la petite fille qui s’éloignait en tâtonnant le mur.

Ce furent les dernières paroles intelligibles de Laura Hastings. Cinq minutes plus tard, alors que Seth était toujours à quatre pattes au bord du trou, le cœur battant la chamade, au bord de la nausée, la poitrine comprimée par l’angoisse, il crut entendre sa sœur l’appeler dans le noir. Un cri. Qui sonnait comme son prénom. Puis un hurlement d’horreur pure, de terreur incontrôlable qui se stoppa net au bout de cinq interminables secondes. Puis plus rien. Un simple glissement, un frottement sur le sol humide, qui se rapprochait du trou au dessus duquel se tenait le petit garçon qui prit ses jambes à son cou et détala vers la maison de sa tante comme s’il avait eu la mort aux trousses. Il s’arrêta au coin du pâté de maison pour vomir tripes et boyaux.

Là-dessus tout s’enchaîna très vite. Un agent de police le récupéra hystérique, pataugeant dans son vomi à quelques mètres de la maison de sa tante, pointant la plaque d’égout qui ornait le trottoir juste devant la maison en proférant des paroles qui n’avaient aucun sens.
On retrouva le corps de la petite Laura, exsangue, dans un état tel que ses parents ne purent reconnaître que les bracelets qu’elle portait, bracelets roses de petits cœurs de plastique taillés comme des gemmes…

Seth ne put assister à l’enterrement que la commune voulut discret, assommé par les tranquillisant, alité.
Dès lors, il se renferma sur lui-même, se réfugiant dans la religion pour chercher des réponses. Le Nouveau Testament axé sur l’amour de son prochain et le pardon lui donnèrent la nausée et il consacra ses études liturgiques à l’Ancien Testament uniquement. L’Ancien Testament et ses promesses de punition divine, de lapidation, d’âme corrompue qui brûlerait en enfer… L’Ancien Testament qui condamnait les vampires en les reléguant au statut de bêtes souillées. Des mois passèrent avant qu’il n’osât se rendre sur la tombe de Laura, effondré, rongé par le chagrin et le remord.

A quinze ans, en rupture totale avec sa famille qui ne le comprenait plus et avec ce faux-jeton de prêtre qui continuait à dispenser ses sermons d’amour, Seth était devenu complètement asocial, ne sortant de sa chambre que pour prendre ses repas en différé, seul avec sa haine et son ressentiment.

Un beau jour, il partit pour le séminaire afin d’y étudier en compagnie d’autres ecclésiastiques silencieux. Son zèle lui valut d’être envoyé en Europe étudier dans un monastère italien où il rencontra d’autres prêtres qui partageaient ses idées sur le monde vampirique. Le jour, ils étudiaient en silence. Le soir, ils se montaient le bourrichon avec des débats fiévreux avec Angelo, l’italien qui partageait sa cellule monastique. Au décès de sa grand-mère, sa mère lui envoya la croix en or de sa grand-mère, qui aurait du revenir à Laura. Du jour où Seth reçut le colis, il l’accrocha à son cou et ne l’ôta jamais plus.

A la fin de son séminaire, il ne retourna pas chez ses parents. De retour à Midnights, Seth, rendu maigre et nerveux par le manque de sommeil, se rendait parfois près des entrées des catacombes, là où Laura avait disparu huit ans plus tôt. L’hurlement de la petite fille le hantait jour et nuit et les paroles des pro-vampires lui donnaient envie de hurler, de lacérer le visage de ces fous, de les massacrer comme la pauvre petite avait été massacrée sous la ville.

C’est ainsi qu’il tomba sur une patrouille du BIS une nuit, vers quatre heures du matin, là où ses insomnies l’avaient mené. Ou du moins sur une fourgonnette stationnée devant l’une des entrées. A son volant, un homme attendait, visiblement sur le qui-vive. Ailleurs, pas un bruit. Piqué de curiosité, Seth se paya le culot d’aller à la fenêtre de la porte conducteur du fourgon, voir cet homme qui l’ignora un moment. Mais Seth continua à le bombarder de questions et l’homme finit par lui donner une carte de visite sur laquelle figuraient un nom, et un numéro de téléphone. Pas de profession, rien qu’un carton blanc imprimé de noir. Seth repartit sans un regard en arrière. Il revint plusieurs fois à cet endroit mais il ne revit plus jamais la fourgonnette.

Il n’avait pas osé appeler tout de suite. Se trouvant de bonnes excuses. D’abord sa nomination à la tête de la paroisse de Midnights. Pas qu’il soit le meilleur candidat mais… Les rangs de l’église catholique se clairsemaient au fil des années et il avait tout bêtement été le seul candidat. Blâmé pour ses sermons anti-vampires, il recevait régulièrement des lettres de l’évêché, mais c’était pour lui la seule manière de lutter, aussi finit-il par ne plus ouvrir son courrier, en le brûlant dès réception à la lumière des cierges.

Quand il se décida à appeler le numéro sur le carton, un soir, au fond de sa sacristie, les mains tremblantes, il trouva un interlocuteur qui semblait visiblement peu étonné de son coup de fil.

« Père Hastings. Vous vous décidez enfin ? lui fit la voix féminine sans même un bonjour.
- Vous me connaissez ? demanda Seth incrédule.
- Nous n’avons pas eu de mal à vous retrouver, vu vos petites habitudes nocturnes.
- Qui êtes-vous ?
demanda-t-il, nerveux.
- Des chasseurs de vampire, monsieur Hastings. Retrouvez-moi à l’immeuble Torchwood, je vous expliquerai ça en détail.
- Mais quand ?
balbutia-t-il.
- Immédiatement. »

La voix était autoritaire, et les mots « chasseur de vampires » l’avaient séduit. Il obéit. Vêtu de sa soutane, à l’italienne, il se rendit en pleine nuit à l’immeuble indiqué par la voix. La femme l’accueillit avec un petit sourire en voyant sa tenue mais ne fit aucune remarque. Grande, crinière blonde, en tailleur noir strict, elle le conduisit dans une salle entièrement blanche, mobilier compris. Le mobilier en question se constituait d’une table et de deux chaises. Elle s’assit et lui fit signe de s’asseoir à son tour.

« Nous sommes le BIS. La Brigade d’Intervention Spéciale. Tout ce que je vais vous dire maintenant est confidentiel. La moindre information qui sortira de votre bouche une fois passé la port de cet immeuble vous vaudra un emprisonnement immédiat sinon la mort. Vous m’avez bien compris ?
- Vous avez dit « chasseurs de vampires ? »
demanda Seth qui tournait et retournait les mots dans sa tête depuis une demie heure.
- J’ai dit ce qu’il fallait vous dire pour vous faire venir ici. Votre présence pourrait être un atout.
- Qu’est-ce que…
- Nous chassons les pariâts, mon père les vampires comme ceux qui ont agressé votre petite sœur. »


Le ton s’était fait plus doux mais le visage restait fermé.

Elle lui expliqua, des heures durant, sans trop en dévoiler, le principe du BIS, son entraînement rigoureux et les risques du métier. Mais Seth dans la tête duquel tournaient de plus en plus vite les mots « chasseurs de vampire ». Elle le congédia en le priant de réfléchir et pour la première fois depuis huit ans, Seth s’endormit du sommeil du juste, sans cauchemar, sans insomnie.
Le lendemain, sa décision était prise.

Homme de lettres plus qu’homme d’action, il en chia comme un Russe pour se maintenir au niveau des autres engagés. Ses convictions tapaient sur le système de ses collègues mais ils finirent par le respecter en le voyant trimer deux fois plus qu’un soldat ordinaire, mu par la haine et le ressentiment qui le consumaient depuis des années. Là où ces sentiments l’avaient perdu, éloigné de sa famille et de son seul ami, ils lui donnaient ici la force de se surpasser, dans le seul objectif de faire sauter la tête d’un paria.

Une des recrues le prit sous son aile, Rick, un gros balaise qui cachait un côté sensible que l’histoire de Seth avait ému. Il l’aida à se muscler, à gagner en endurance pendant que les autres goûtaient un repos bien mérité, lui remontant le moral qui était en berne à cause des rapports des psychologues… Sa carrière fut un moment en suspens et il se força à se taire et à faire profil bas le temps des évaluations. Soutenu par Rick et par quelques collègues, il trouva la force d’éteindre le brasier qui brûlait en lui depuis la mort de sa sœur et il se tût quelques semaines.

Le temps d’apprendre à tirer droit (aucun agent ne voulait s’entraîner sans gilet pare-balle et sans casque quand Seth était sur le stand de tir), de se battre au corps à corps et à l’arme blanche. Les lames obtinrent sur le champ sa préférence : il se voyait, la lame à la main, comme un paladin de l’Eglise, pourfendant le prédateur aux longues canines.

Mais l’arme de prédilection du BIS était une arme à feu et il dut faire ses preuves au champ de tir et enfin, n’en pouvant plus d’effort et de douleur, il parvint à faire un carton plein, grâce à Rick qui déployait des trésors de patience face à la mauvaise foi de Seth.

Mais au final, les armes le défoulaient en cette période de silence et il se mit à se servir des entraînements pour passer sa frustration et obtint de bien meilleurs résultats.

L’évaluation passée, sa fureur redoubla et quand il fut enfin nommé agent officiel, il se vengea en harcelant son supérieur pour obtenir le poste d’aumônier. Et quand je dis « harceler », ça n’est pas une figure de style. Seth pourrait obtenir l’impression de son portrait à côté du mot « harcèlement » dans le dictionnaire.

Depuis son entrée au BIS, il a été prié de modérer ses sermons anti-vampires. Et puisque maintenant il a l’autorisation de décaniller du paria, il s’en tient aux ordres. Les lettres de l’évêché ont cessé d’affluer à sa boite aux lettres et tout le monde est content.


Sa famille : Ses parents qu'il ne voit plus du tout.

Arme blanche: en plus de l'équipement règlementaire Seth porte une dague arabe dans le dos

Spoiler:
 


Votre pseudo : Devine !
Age : 26
Depuis quand joues-tu sur les forums rps ? : une dizaine d'année
Un petit mot sur toi ? : ASSASSINO !
Comment as-tu découvert ce forum ? : Double compte
Comment trouves-tu le forum (concept et graphisme) ? : il pète, je n'ai de cesse de te le dire.


Dernière édition par Seth Hastings le Lun 26 Nov - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Klhay
Admin
Admin
avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 32

MessageSujet: Re: Seth Hastings   Lun 26 Nov - 13:11

Que Dieu te garde mon petit. Va me faire le ménage dans les égouts huhu. Et moi dès que j'aurais le pc en main je m'occupe de ton groupe. J'aurais une question... Simple question : il n'y à pas que des humains qui travaillent au BIS. Ça ira pour les nerfs de ce cher Seth ? Huhu. Je valide dans tous les cas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blooddiary.jeunforum.com
Seth Hastings
Agneau de Dieu
Agneau de Dieu
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 26/11/2012

MessageSujet: Re: Seth Hastings   Lun 26 Nov - 17:21

Content que ça t'ait plu, j'ai travaillé dur sur ce perso pour qu'il te plaise ! Cadeau de noël empoisonné en avance ? x)

Tkt pour les mecs du BIS, Seth s'est calmé depuis sa première bataille et à mon avis, les chefs du BIS sont pas assez bêtes pour le mettre en groupe avec des vampires, et comme ils sont dans des groupes figés pour renforcé la cohésion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathew Klhay
Admin
Admin
avatar

Messages : 606
Date d'inscription : 27/12/2010
Age : 32

MessageSujet: Re: Seth Hastings   Lun 26 Nov - 17:31

Oui c'est ce que je pensais aussi. Tout est cohérent, bien alimenté par Dieu tout puissant, huhu, Super histoire *.* Mon petit fanatique adoré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blooddiary.jeunforum.com
Seth Hastings
Agneau de Dieu
Agneau de Dieu
avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 26/11/2012

MessageSujet: Re: Seth Hastings   Lun 26 Nov - 17:32

Rho, ça me fait plaisir que ça te plaise <3 tu sais que j'ai attendu que tu te déconnectes pour poster tout ça en ninja? x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seth Hastings   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seth Hastings
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seth Tienyue (Serpentard)
» Technique Seth'Gya
» seth greko
» Elena Evgenia Hastings. {OK}
» Seth a une soeur : Isis !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Diary :: L'administration :: Recensement des citoyens :: Agents du BIS-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit