Blood Diary
Bienvenue à Midnights !

Pour vous inscrire, veillez à bien lire le contexte et les vieux livres.

Je vous souhaites une bonne visite ^^

Attention, ceci est un forum yaoi NC-18.

Mathew Klhay.


Forum Yaoi-Yuri-Hentai NC-18 //OPTIMISE POUR FIREFOX\\
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'antre du Tchèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marrek Vrana
Beetlejuice - Fournisseur de plaisirs éphémères
Beetlejuice - Fournisseur de plaisirs éphémères
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31

MessageSujet: L'antre du Tchèque    Mar 22 Jan - 2:19

Steampunk.

C'est le mot qui résume le mieux l'antre de l'Illuminé. Marrek ne se sent bien que dans le mobilier qui lui rappelle ses jeunes années. Le début du siècle, la révolution industrielle...

On monte donc l'escalier qui mène à l'étage en longeant le hangar qui lui appartient. A sa gauche se trouve l'escalier de ferraille et la porte qui résiste à toute épreuve: il ne manquerait plus qu'un junkie vienne réveiller son dealer favori en plein jour.

Aussi, lorsqu'on rentre dans son loft, immense étage au dessus de la pièce unique et verrouillée à triple tour où trône son alambic en cuivre où il fait ses distillations, ce qui "surprend', si j'ose dire, c'est le bordel. L'accumulation de choses de ci de là qui rappellent les années folles. Il y a de vieilles affiches publicitaires des années 1900 fanées qui recouvrent les murs de pierre jaunis par le temps. Les grandes fenêtres sont en partie obstruée. En grande partie: il ne faudrait pas que la lumière puisse atteindre Marrek...

Pour arriver jusqu'à la pièce où le Tchèque vit (qui n'est pas une "pièce" à proprement parler puisque le loft ne comporte que les 4 murs qui soutiennent le toit) il faut passer à travers un fatras d'objets hétéroclites, de l'antique vélo grand-bi avec sa roue immense voilée de fils de poussière, aux piles de magazines aux pages raidies par le temps, ou aux boites de cuivre ornées de motifs qui rappellent les pique-niques en robe à jupons et bottines à bouton remplies de cartes postales d'un autre âge... On peut même trouver en fouillant un peu une baratte de beurre en bois massif et un tomahawk à plumes dont les traces brunes pourraient laisser penser à de la rouille... Ou à autre chose.
Le tout posé sur un parquet aux lattes larges qui a du être ciré un jour... Il y a un grand longtemps.
Quelques meubles ça et là, dans le fatras, qui dégueulent d'objets divers.

Ces couloirs étranges qui donnent l'impression de remonter le temps passés partagent le loft en deux. Une immense salle d'un côté et un petit couloir qui donne sur deux autres petites pièces. Mais nous y reviendrons.

La grand pièce donc est composée d'un canapé chesterfield en cuir rouge sombre patiné par le temps (et les vautrages du Tchèque) d'une table basse tout droit sortie d'un magasin d'antiquité. En face du canapé une cheminée à l'ancienne montée de bric et de broc dans un loft où rien n'était prévu pour évacuer la fumée. Traînent ça et là des livres dans des langues diverses et variées. Une commode rongée par les vers où trône un gramophone. A l'intérieur, des disques tellement vieux qu'ils feraient bondir un collectionneur. Et des bouteilles d'alcool. Au mur, une horloge de gare ronde, antique, dont la trotteuse bruyante fait la taille d'un bras humain, toujours à l'heure. En dessous, la plaque de métal annonçant "Boston" est clouée au mur, de gingois.

Au bout, tout contre le mur du fond, à l'extrême opposé de la porte trône le bureau du Tchèque:

Spoiler:
 

Un joyeux bordel sur le feutre vert qui recouvre le meuble ancien en bois massif recouvert de notes qui mêlent le latin au Tchèque d'il y a un siècle, de fioles vides ou pleines, de stylos à recharge à l'ancienne et une vieille lampe de cuivre. Des bouteilles d'alcools vides et pleines traînent également sur et sous le bureau. Au coin du bureau, la petite bibliothèque cache une fenêtre voilée de noir. Elle est pleine de livres aux reliures tellement anciennes que certaines menacent de tomber en poussière. Le trésor du Tchèque. A ses pieds, son cercueil. Mais ça n'est pas définitif, il change souvent de place.

Et enfin, de l'autre côté du "couloir de bordel", deux armoires et trois commodes, toutes de styles et d'époques différentes contiennent les objets personnels de Marrek. Fringues d'un autre temps, bijoux anciens, maquillage et linge de maison. Hé oui, Marrek se lave, parfois. En témoigne sa salle de bain d'un autre âge, aux murs zébrés de tuyaux cuivrés, son nécessaire de toilette sorti tout droit du début du siècle et... Sa douche bien sûr ! Pommeau de cuivre et robinets à quatre pointes arrondies, ton sur ton avec les tuyaux, contre le mur en béton ciré d'un brun doré. La vasque en pierre est recouverte de son rasoir, de poils et de cheveux, de sa préparation personnelle pour se peinturlurer les yeux en ocre dans un petit bol en bois, et d'une armoire d'un autre âge pleine d'objets qui n'ont pas forcément leur place dans la salle de bain.

La dernière pièce ?
Ce n'est pas une pièce, mais un escalier qui descend dans son laboratoire où trône l'alambic et son plan de travail. Pas une seule fenêtres, pas une seule portes, toutes condamnées à l'étage inférieur. De gros luminaires ronds illuminent ce joyeux fatras d'un jaune pâle, comme à l'étage. Inutile d'en décrire plus, personne n'a accès à cette pièce. La porte qui mène aux escaliers est fermée à clé, clé qui ne quitte jamais le cou de son propriétaire, au milieu de l'assemblage hétéroclite de ses bijoux. De même que celle qui mène à son loft, de toute façon. Rien à craindre anyway, les Giovanni veillent au grain...

Oh et bien sûr, impossible de faire le ménage dans un espace aussi bordélique... Il déplace juste la poussière d'endroits en endroit.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'antre du Tchèque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A FOS NOU GOUMEN ANTRE NOU
» L'antre de la Bande dessinée
» L'antre du démon {pv Zarathos}
» (-18)( Mission de classe D ) Dans l'antre du diable...
» Un antre de paix. (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Diary :: Est de Midnights :: Rues mal famées :: Planque du Dealer-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Fantastique - autres