Blood Diary
Bienvenue à Midnights !

Pour vous inscrire, veillez à bien lire le contexte et les vieux livres.

Je vous souhaites une bonne visite ^^

Attention, ceci est un forum yaoi NC-18.

Mathew Klhay.


Forum Yaoi-Yuri-Hentai NC-18 //OPTIMISE POUR FIREFOX\\
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Niveau Zéro [PV Dietrich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hash Midnight
Sweet Medecine ...
Sweet Medecine ...


Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Dim 10 Nov - 13:46

Il était assit devant sa table basse. Son ordi était posé dessus et Hash le regardait, comme s'il attendait une réponse quelconque. Il croisa les bras et soupira. En fait oui, il se posait une seule question, devait il aller voir un informaticien en ville ? Ou devait il aller voir l'informaticien...de l'entreprise Thorgan ? Il était partagé pour une seule raison. Il n'avait pas très envie de se mouiller et en ville, il n'aurait qu'à payer pas la peine de parler à qui que ce soit. Mais sa sociabilité était à zéro, et il était sur que ça ferait plaisir à Daimon de le voir au moins avoir une connaissance à Thorgan Inc. Mais en avait il vraiment envie ? Et si l'informaticien lui mettait une recale ? Il soupira de nouveau, il ne s'était jamais autant prit la tête pour un ordi bouffer par un virus. Il aurait put demander conseil à Daimon, mais celui ci était déjà partit. Il se leva, et fit les cent pas, avant de prendre ses clés de voiture, sa veste et de s'en aller. Il revint aussitôt pour prendre son ordi, c'était quand même le problème principal.

Il s'installa dans sa voiture et démarra. Direction, le nord de Midnight. Il faisait beau en ce jour, ce qui était plutôt cool après une semaine de pluie non stop. Il conduisait avec un léger sourire aux lèvres. Plongé dans ses pensées, il avait largement dépassé le lieu dit, il dut faire un grand détour pour finir par se garer puis il enleva le contact et sortit de sa voiture avec son pc cette fois. C'était toujours impressionnant de voir le complexe Thorgan. Et pourtant ça n'était pas la première fois qu'il venait. M'enfin. Il entra dans les lieux et salua quelques personnes. Il connaissait quoi, deux trois personnes à tout casser et encore. C'était des collègues à Daimon.

Bon ben maintenant, il fallait qu'il trouve le dit...Die...Dietrich...un truc dans le genre. Réellement Hash avait entendu le nom de ce mec...une à deux fois pas plus. À croire qu'il n'existait presque pas. En tout cas, Hash comptait bien en faire une connaissance...au moins. Ça serait ça de gagner . Mais il ne savait pas comment faire. Tout d'abord, il prit l’ascenseur. Ça serait du suicide de monter les escaliers...

une fois arrivé, il chercha le service informatique. Logiquement, ça devait être là. D'un regard curieux, il fit le tour des salles, regardant les écriteaux dessus, puis voyant qu'il avait trouvé, il s'arrêta devant la porte. Avait il vraiment envie ? Non pas trop en fait, ça le mettait toujours un peu mal à l'aise, même s'il avait l'air d'avoir beaucoup d'assurance. Mais puisqu'il était là, autant y aller directe. Il frappa à la porte, et attendit. Peut être qu'il était occupé, et qu'il y avait déjà quelqu'un. Ou pire, peut être n'était il pas là. Ce qui arrangerait Hash d'un certain côté. Il ne savait même plus quoi penser. Il y avait des chaises, il allait attendre juste en face. Il regarda son portable. Si dans dix minutes il n'y avait aucun signe de vie, ben il rentrerait.

Après cinq minutes d'attente, Hash dut s'avouer qu'il faisait preuve de mauvaise foi. À cette heure il y avait forcément quelqu'un. Il se leva décidé, et frappa, puis ouvrit la porte s'arrêtant juste devant :

-Il y a quelqu'un ?

Ça paraissait vide...aux premiers abords, mais un bruit le fit rester dans la salle. Bon sérieux c'était quoi cette blague il y avait bien quelqu'un non ? Il attendit simplement qu'on lui réponde, regardant autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Khalkey
Super Geek
Super Geek


Messages : 64
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Dim 10 Nov - 20:51

De la mauvaise foi face à un problème informatique? Ça n'était pas le genre de Super Geek aussi connu sous le nom de "hé toi là bas, mon PC il rame". Les 3 cubes du bureau d'informatique (qui en comptait quatre centrés au milieu de la pièce et entourés d'étagères) étaient effectivement vides, et pour cause. L'un d'entre eux était réservé aux stagiaires et était vide les 3/4 du temps, l'autre était celui d'un commercial nouvel employé sans bureau fixe qui était sur le terrain et le troisième était celui du chef de service qui n'y était pour ainsi dire jamais, entre le mi temps, les RTT, et le désir impérieux de fuir la compagnie de Dietrich, considéré comme un parfait loser entre ces murs.

Dietrich passait son temps seul dans son service et c'était très bien comme ça. Les machines Thorgan étant réputées pour leur perfection, on estimait que sa seule présence était suffisante pour tout problème de maintenance. Enfin, la sienne et celle de Fantomas, le chef de service.

Et puisqu'il avait codé lui-même un petit programme installé sur chaque machine de la boite qui permettait d'envoyer des billets au service informatique, il ne voyait pas l'intérêt de porter une quelconque attention à la porte, qui s'ouvrait en général sur des emmerdements divers et variés. Pour le contacter, il suffisait d'envoyer une note via le programme dédié et il recevrait alors une pop-up qui s'ouvrirait par dessus tout programme ouvert sur son PC, prenant la priorité d'affichage sur le reste, afin qu'il soit impossible de les ignorer. Feignant oui, mais consciencieux.

C'est pourquoi il était confortablement installé dans son cube, à l'abri des regards indiscrets puisqu'il était invisible depuis la porte, le casque sur les oreilles, les pieds chaussés de converses fatiguées sur le bureau et une boite de nouilles chinoises à la main, il était en pleine glande, devant un épisode de la série V, en se demandant si c'était bien raisonnable de vouloir s'envoyer le chef des aliens, vu qu'elle avait l'air de manger ses amants. Mais elle était tellement bonne aussi...
Sur un écran, son épisode en streaming HD, sur l'autre, les relevés des serveurs de la boite. Légers ralentissements du côté des services administratifs, mais rien qui ne vaille la peine de se lever.

La bouche pleine de nouilles, il lui sembla entendre un bruit. Il se redressa, appuya sur un raccourcis qui cachait toute preuve de glande et son écran afficha ses programmes habituels, codage et autres relevés, pour faire genre qu'il était en train de bosser. Il posa ses nouilles et son casque et se leva pour voir un type, dans l'encadrement de la porte. Si Dietrich avait du qualifier son style, il aurait adopté pour le mot "fashion." mais si le type avait du qualifier son style à lui, avec son jean et ses converses et son t-shirt captain America, il n'aurait pas été tendre non plus. Il sortit de son cube et alla à la rencontre du type, en traînant un peu les pieds.

"Salut. Qu'est-ce qui vous amène ? Vous n'avez pas pu passer par le programme de rapport d'erreurs ?" demanda-t-il poliment d'un air un peu étonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hash Midnight
Sweet Medecine ...
Sweet Medecine ...


Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Lun 11 Nov - 4:11

Hash tenait son ordi... et se disait qu'il était venu pour rien, il était prêt à tourner les talons, jusqu'à ce qu'un mec arrive. Vraiment...Il avait une tête d'emmerdeur et des sappes de glandeurs...cependant, le vampire aimait bien les converses de l'informaticien. Lui avait toujours opté pour des baskets montantes, ou des bottes, mais les converses avaient vraiment leur charme et son t shirt aussi, m'enfin Hash se voyait mal porter un t shirt pareil. Il détailla l'homme face à lui, et il était tellement ailleurs, qu'il n'entendit que la fin de la phrase, et ce fut surement le moment le plus ridicule de toute la journée. Hash regarda Dietrich, et il ne dit rien, le regardant comme s'il lui avait parlé en chinois. Et la seule chose qu'il trouva à dire fut :

-Hein ?

Et là, il avait envie de se donner des claques. Sérieux il avait l'air d'un débile profond. Le pire, c'était qu'il ne trouvait rien d'autre à dire. En même temps, il n'allait pas dire un truc du genre « non en fait mon ordi, c'est accessoire, jveux juste me faire des potes ! » quand même pas, fallait pas déconner. Du coup, il dut réfléchir un peu plus vite et perdit son air d'abruti -enfin- et lui sourit :

-Excuse je pensais à autre chose.

Maintenant, il se demandait s'il devait dire oui ou non et il opta pour non. Parce qu'il ne savait pas ce qu'il lui avait demandé. Même s'il se doutait qu'il ne lui avait demandé s'il mangeait des bonbons ou s'il était venu pour danser, c'était plus sur de dire non :

-Non. En fait j'ai préféré venir ici directement.

Tiens, il avait la bonne idée de rajouter un truc histoire de. Enfin bon :

-J'ai un virus sur mon ordi et...et je suis pas très doué alors autant demander à un spécialiste.

Il lui adressa un sourire. Non...en fait Dietrich n'avait pas tellement une tête d'emmerdeur. Un peu quand même certes, mais pas tant que ça non plus. Enfin bon, il n'était pas venu pour batailler sur ça.
De toute façon, il était sur qu'il pouvait compter sur lui pour son ordi, apparemment, il était très bon – en général Thorgan ne prenait que des gens compétant- il ne savait pas comment faire pour...Aller un peu plus loin que ça et faire copain copain. Il avait l'impression d'être retourné au lycée. Au pire ça viendrait surement naturellement.
Attendant une quelconque réponse, il prit tout de même la peine de sortir son ordinateur de sa sacoche. Attendant que Dietrich lui dise quelque chose.

Déjà il devait surement le prendre pour un débile. Vraiment, niveau sociabilité, il était plus bas que les sous sols de Thorgan, c'était inqualifiable tellement c'était ridicule .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Khalkey
Super Geek
Super Geek


Messages : 64
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Mar 12 Nov - 0:37

Dietrich surprit le regard dédaigneux du type et ne fut pas surpris de s'entendre répondre un "hein?" pour ce qui devait être la 37e fois depuis le début de la semaine. en général quand on mentionnait simplement le mot "programme", ou "disque dur" ou n'importe quel substantif finissant par "-ware" on finissait invariablement par s'entendre répondre "heinnnn" sur un ton plus ou moins crétin. Par chance, celui ci avait simplement l'air d'être dans la Lune. Et de lui cracher à la gueule au moins mentalement, mais comme c'était le cas des 3/4 de l'humanité depuis son passage au lycée, Super Geek n'y faisait plus attention.

Il écouta patiemment les explications du jeune homme en soupirant intérieurement de l'usage abusif du mot "virus" pour désigner tout ce qui ne tournait pas rond sur un PC. Ça aussi, c'était son lot quotidien mais puisqu'il passait pour un héros en les enlevant à chaque fois (pendant au moins 5 secondes, quel luxe !) même si c'était trois fois rien, il n'allait pas se plaindre.

Il lui rendit son sourire en ajoutant une note de compassion. Ce type n'avait pas franchement l'air à l'aise dans un bureau d'informatique, le seul endroit où Dietrich régnait en maître, et il avait... L'air d'avoir un léger handicap social. Mais ça aussi c'était habituel, les gens avaient toujours l'air de se demander si Dietrich parlait réellement leur langue.

"T'as bien fait de venir." répondit-il en tendant les mains vers l'ordinateur pour ne pas l'arracher à son propriétaire.

"Je euh, suppose que tu bosses ici hein ? Vu qu'on n'y rentre pas sans autorisation, dans c'te complexe... Pas que je veuille pas te rendre service, mais Fantoma... Je veux dire, mon chef risquerait de me taper sur les doigts si je rends service à des particuliers pendant les heures de bureau."

Il jeta un oeil à son propre PC qui tournait gentiment dans son coin, et à ses nouilles qui refroidissaient.

"... Pas que j'ai grand chose d'autre à foutre en ce moment, note bien." dit-il avec un petit sourire en lui faisant signe de le suivre.

Il poussa d'un geste du bras le bordel ambiant de son bureau, comics, petites figurines de personnages de jeu vidéo, rapports, pièces détachées, et il fit une place au laptop du jeune homme. Il l'ouvrit précautionneusement, et appuya sur le bouton de mise en route avec la grâce d'un pianiste en plein Clair de Lune de Beethoven. Le temps que la machine se mette en marche, il attrapa ses nouilles et se remit à manger avant de s'excuser, la bouche à moitié pleine:

"Pardon, je vais pas au self, je mange au bureau, donc à mes horaires, donc euh... J'préfère que ça reste chaud. C'est quoi au juste le problème sur cette machine?" demanda-t-il poliment.

"Euh, si ça prend du temps, on sait jamais, y a une chaise dans le cube à côté." dit-il en plongeant son regard dans les nouilles comme si c'était la chose la plus intéressante du monde.

Niveau handicap social, Hash pouvait toujours tenter de concourir, mais Dietrich était gagnant à tous les coups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hash Midnight
Sweet Medecine ...
Sweet Medecine ...


Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Mar 12 Nov - 4:27

Il ne s'en était pas mal sortit. Enfin presque. En attendant, son pc serait réparé, et peut être qu'il aurait un copain ! Ouaiis! Déjà, fallait qu'il réussisse à se concentrer et à répondre aux questions, il laissa échapper un rire. Fantomas...enfin il supposait. Dietrich c'était arrêté juste avant la fin de son mot, mais fallait être con pour ne pas comprendre :

-Ouais, je bosse ici depuis pas longtemps. Et je suppose qu'il n'est jamais là vue le surnom que tu lui donne

il continua de sourire toujours amusé. Il ne savait pas ce que faisait ce mec, mais étant donné son surnom, il devait être là une fois sur quatre, ou sur six. Enfin, c'était pas son problème, mais bon :

-Je comprends

Quand Dietrich, lui assura qu'il n'avait pas dit qu'il avait d'autres choses à faire, Hash se contenta de hausser les épaules en souriant. Par réflexe, il joua nerveusement avec le piercing qu'il avait à la lèvre. Il suivit l'informaticien et eut un grand sourire en voyant les figurines, il en reconnaissait certaines et en découvrait d'autres, il regarda quelques minutes les figurines, puis se concentra sur autre chose :

-Bon appétit. En fait mes fichiers ne cessent de se dupliquer lorsque que je clique dessus et même sans, des messages d'erreur s'affichent sans cesse et il s'allume et s'éteind à sa guise.

Il résumait bien la situation. Il le regarda s'asseoir. A cet instant, il se posa une question. Pour Dietrich ça devait être du gateau de régler ce genre de problème...alors le prenait il pour un idiot ? Enfin ça c'était à sa guise, mais bon. Plus les minutes avançaient et plus Hash se disait qu'il aurait peut être mieux fait de rester chez lui ou d'aller en ville. Enfin c'était fait donc bon. Quand l'ordinateur s'alluma enfin. Pleins de dossiers encombraient l'écran et les messages d'erreurs semblaient limite les agresser. Heureusement que Hash n'avait rien de louche dans ses fichiers. Il laissa échapper un rire, puis s'appuya contre un mur, enfin avec précaution.

-Je m'appelle Hash Midnight et je suis dans la partie médicale.

Finalement, en regardant bien Dietrich, Hash se dit que ça ne serait peut être pas si terrible, car son acolyte semblait trouver ses nouilles bien plus interessantes qu'autre chose. Et puis se présenté était déjà un bon commencement, il avait déjà lâché son nom et son prénom et dans quelle partie il bossait. Il était limite impressionné.

-Je ne suis pas fan de captain america, mais j'aime bien ton t shirt. Si tu veux être tranquille pour bosser jpeux m'en aller et revenir après. Je ne veux pas te déranger

le brun réfléchit. Mais si, il était venu pour le déranger et faire ami ami, d'où il disait qu'il pouvait s'en aller ? Il voulait s'esquiver plus qu'autre chose en fait...Mais surtout laisser le choix à Dietrich, après tout peut être détestait il que quelqu'un se trouve avec lui ou derrière lui quand il bossait. En tout cas, il n'était pas venu pour s'imposer alors bon. Les bras croisés, il regarda le sol, qui était très attrayant d'un coup, et remarqua qu'un lacet de sa bote dépassait, il se baissa légèrement pour le ranger, puis il se redressa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Khalkey
Super Geek
Super Geek


Messages : 64
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Mer 13 Nov - 2:03

Dietrich eut un petit rire en voyant que le type avait compris à son lapsus quel genre de mec était son responsable. Oh, il adorait avoir le bureau pour lui, mais devoir parler à un répondeur quand on attendait une réponse urgente pour une broutille administrative, ça avait le don de lui mettre les nerfs en pelote, déjà qu'il n'aimait pas des masses les répondeurs... A croire que Fantomas lui rendait bien l'affection qu'il lui portait, finalement.

"Il est toujours là quand tu veux pas le voir mais dès que t'as besoin de lui, hop ! Passe muraille, il devient invisible aux yeux des mortels." expliqua-t-il avec un petit rire.

Il avala une autre plâtrée de nouilles en entendant les explications mais il s'arrêta dans son geste, les baguettes entre les lèvres, les joues gonflées par les nouilles en instance de mastication et les sourcils froncés. Ce que décrivait le jeune homme n'avait rien d'un souci causé par des programmes bêtement parasites, mais relevait bel et bien du virus. Après un moment de flottement, il ôta les baguettes en bois de sa bouche et entreprit de mastiquer ses nouilles d'un air songeur. Il s'essuya la bouche avec une serviette qui traînait là et posa son déjeuner. Dans sa tête, c'est comme s'il enfilait son armure ou retournait sa casquette en arrière avant de lancer Pikachu à l'attaque.

"T'as bien fait de venir, ça m'a tout l'air d'un programme malveillant." dit-il plus sérieusement. "Du genre de ceux qui te saturent ton disque dur au point de le faire cramer."

Dit comme ça ça n'avait rien de réjouissant mais... Dietrich adorait les défis. Surtout quand l'informatique était de mise.
... Oui bon, ok, uniquement quand l'informatique et les jeux vidéos étaient de mise. Il avait les mains au dessus du clavier comme un virtuose du piano avant l'attaque d'un concerto particulièrement difficile, mais il laissa à nouveau son geste en suspens en entendant l'autre se présenter.

"Ah ouais, le service médical, carrément ! Y a de la grosse pointure, là bas, à ce qu'il paraît !" dit-il avec un air curieux avant de se rendre compte qu'il était probablement grossier.

"Moi c'est Dietrich Khalkey, mais personne ne se rappelle jamais mon nom, de toute façon. En général on m'appelle "hé toi là-bas" ou encore "t'as pas reçu ma note de problème ?" ou même "c'est qui déjà ?" alors fais ton choix camarade !" dit-il en se forçant à rire un peu.

Il remonta ses lunettes et se repencha sur l'écran. La machine ramait à n'en plus pouvoir, les ventilateurs tournaient à toute berzingue... Il attrapa une gomme et un crayon et posa l'ordinateur en équilibre dessus, délicatement, pour donner de l'air frais aux ventilateurs. Il ne comprenait pas cette lubie des fabricants de laptop à mettre les ventilos à un endroit qui finirait immanquablement par être obstrué par un bureau ou pire, une couette pleine de poussière et de fils, mais apparemment il était trop tard se rebeller contre cette pratique.

Il était en train de lister tous les virus connus pour ce genre de magouilles bizarres quand la voix du jeune homme - Hash - le ramena sur terre.

"Oh non mais tu peux rester hein, no soucy. Surtout si t'aimes bien mon t-shirt !" ajouta-t-il avec un petit sourire. "J'vais lui faire sa fête à ce p'tit fils de flûte, j'ai le genre de matos qu'il faut. Merci Thorgan Incorporation pour tes petites attentions !"

Il attrapa un fil USB qui pendait de son ordinateur et le brancha à celui de Hash. Il lança ensuite un scan antivirus depuis son ordinateur, en flux descendant seulement, pour que le virus reste bien sur la machine infectée.

"Hmm... Les bases sont à jour normalement... Vaut mieux ou Kristjana Thorgan me pendrait à un arbre. Pas que ça me dérange le contact prolongé avec la grand patronne mais..."

Il se demanda un instant si l'ordinateur ne pouvait pas contenir des fichiers sensibles... Et s'il arriverait à y jeter un oeil le cas échéant.

"C'est ton PC personnel ou y a des dossiers sensibles ? Je peux pas garantir que rien ne sera effacé, malheureusement, surtout si tes fichiers ont déjà été touchés." dit-il avec une grimace d'excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hash Midnight
Sweet Medecine ...
Sweet Medecine ...


Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Jeu 14 Nov - 17:31

Hash appelait ça, le syndrome du mec chiant. Et il comprenait le possible ras le bol de Dietrich et encore plus ce surnom qu'il donnait à cet homme. Il eut un rire quand il l'appela passe muraille. Ce mec devait surement être le roi dans sa catégorie apparemment. C'était le genre de mec que Hash n'aimait pas trop, parce qu'autant, ils pouvaient ne pas être là, ce qui pouvait être arrangeant, mais des fois quand on en a pas besoin ou quand on fait quelque chose de moyennement recommandable...il apparaît. Enfin heureusement que dans son boulot , il n'en croisait pas des masses, il pouvait faire ses méfaits en paix sans être surveillé et ça c'était plutôt cool.

On lui confirma donc bien, que c'était un virus. Hash s'en était douté. Sinon, il réglait ses problèmes d'ordi tout seul. Son ordi serait donc sûrement sauf en ressortant d'ici,ce qui était plutôt bien.
Toujours appuyé sur son mur, il regardait Dietrich faire :

-Des pointures ? Ça dépend qui 

En fait, à Thorgan inc, il n'y avait pas de personnes mauvaises. Chaque personne était à sa place dans sa branche et excellait le plus souvent. Seulement, il y avait toujours des gens lourds, avec beaucoup de compétences mais un peu trop de tchatche et qui faisait leur boulot à mi temps pour le coup. Mais oui en général...tout le monde faisait sa part du boulot, dans sa branche.

-Dietrcih ça m'ira parfaitement. Je l'ai entendu...une ou deux fois dans les couloirs, si ça m'a suffit à le retenir, je pense qu'il est mieux de t'appeler par ton prénom.

Dit il en souriant. Il regarda l'heure. Un réflexe, puisqu'il n'avait rien de spécial à faire après, mais il faisait souvent ça. Il devrait s'acheter une montre ça ne serait pas du luxe. Il regarda Dietrich commencer ses manipulations, tout en l'écoutant. Ok il allait resté là, de toute façon, il n'était pas pressé.
Captain america était pas mal, mais entre nous, ses fringues étaient trop moulant, et puis c'était trop bizarre. Parmis les avengers...euuh Thor...non il était trop blond et puis il avait l'air trop gentil. Hulk...trop vert et trop colérique. Non en fait, Hash préférait les méchants, ils avaient plus de style genre...Loki. Lui, il l'adorait. Il eut un large sourire. Ouais il aimait beaucoup ce personnage enfin bref.

-euh attend que jréfléchisse...

c'était bien son ordi perso, mais il y avait tout de même des dossiers sensibles. Il haussa finalement les épaules :

-Non ça va, spas grave si certains s'effacent.

Il avait prit l'habitude de sauvegarder les fichiers les plus importants et les plus sensibles sur une clé USB, et pour le coup il s'en félicitait. Il tira une chaise pour s'asseoir pas loin de Dietrich. Il enleva sa veste, se retrouvant en t shirt. Quand il regardait ses tatouages sur ses bras et ses mains, il se disait vraiment que Daimon avait dut être réellement persuasif pour qu'il entre dans Thorgan Inc. Tout les gens qu'il voyait dans les couloirs étaient sur leur trente et un pas de piercings ni de tatouages, ça arrivait que certains le regardent avec étonnement. Mais au pire ça il s'en fichait royalement.

-ça fait combien de temps que t'es ici ? Enfin que tu fais partit de Thorgan ?

Autant apprendre à le connaître. Si ça ne le dérangeait pas au quel cas, Hash cesserait de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Khalkey
Super Geek
Super Geek


Messages : 64
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Mar 19 Nov - 17:56

Dietrich surveillait d'un oeil distrait ce que pouvait faire Hash dans son coin. Rien de bien méchant jusque là, mais quand il ôta sa veste, il ne put s'empêcher de tourner la tête et de hausser un sourcil surpris. On lui avait déjà fait des remarques sur son style vestimentaire, souvent même, parce qu'il avait enfilé des converses un peu fatiguées ou un treillis défraîchi. Et lui il s'était fait embaucher avec des tatouages pareils, y avait vraiment deux poids deux mesures. Toute cette réflexion n'avait duré qu'une seconde et à celle d'après, les yeux de Dietrich s'étaient à nouveau rivés sur l'écran, concentré par le problème en cours.

Il avait quelques réglages à faire sur le scan en cours... Les ordinateurs Thorgan et les autres étaient pas foutus pareil, il fallait donc repenser le système d'antivirus pour un PC personnel et le remettre en mode standard. Il était en train de grommeler dans sa barbe quand il réalisa qu'on lui avait posé une question. Il l'ignora quelques secondes en terminant de taper ses raccourcis clavier puis il le regarda d'un air idiot en essayant de se rappeler la question.

"Combien de temps ? Euh... Attends, ça doit faire deux ans que j'suis là... Ouais j'ai eu mon diplôme et après... Ouais, deux ans."

Il appuya sur la touche "entrer" et aussitôt des lignes de codes se mirent à défiler très rapidement. Il resta les yeux fixés sur l'écran pour vérifier qu'aucun "failed" ne viendrait se glisser au milieu des commandes.


"J'en ai un peu chié à me faire embaucher parce que je suis pas totalement vampire... T'imagines le truc, tu te fais chier à te présenter avec tes diplômes, lettre de motivation et tout et le mec il te fait "ouais mais attends, ton pourcentage de taux vampirique dépasse pas les 45%" et là tu te dis c'est une blague, c'pas possible, ils sont oufs." dit-il en riant un peu.

Ses yeux disparaissaient derrière le reflets de l'écran sur ses lunettes mais on pouvait deviner leurs mouvements saccadés alors qu'il tentait de ne pas perdre le fil de l'analyse antivirus qui crachait ses données lignes par lignes. Il attrapa à nouveau son paquet de nouilles avant qu'il ne soit définitivement immangeable et tenta par de périlleuses manœuvres qui prirent plusieurs secondes de viser sa bouche avec les baguettes pleines de nouilles. Après s'être foutu de la sauce sur le menton, sur les joues et presque dans le nez, il finit par arriver à manger. Tiédasse, mais pas désagréable.

"Et toi? T'es nouveau ici ? J'me rappelle pas t'avoir croisé, mais en même temps j'fais un peu l'autiste quand je dois me déplacer hors de mon bureau, c'est une zone hostile."

Quand on était le type du service informatique, toute zone peuplée de n00b devenait une zone minée où le moindre connard pouvait vous harceler pour un simple câble éthernet débranché ou une souris encrassée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hash Midnight
Sweet Medecine ...
Sweet Medecine ...


Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Mar 19 Nov - 19:08

Le bougre était sacrément concentré, et Hash se demanda s’il allait lui répondre un jour ou l’autre et apparemment, il décida de le faire . Deux ans. Il connaissait déjà bien la maison alors. Hash ne put réprimer un rire quand Dietrich lui expliqua qu’il avait eut du mal à entrer dans Thorgan Inc, parce qu’il n’était pas assez « vampire » à leur gout. Il était vrai que Thorgan prenant difficilement les dhampire et encore moins les humains. Mais bon, ça, ça n’était pas du ressort du vampire, n’empêche que ça l’amusa quelque peu. C’était clair que dans la vie de tout les jours, il suffisait d’avoir les diplômes adéquats et tout allait comme sur des roulettes, sauf que ça n’était pas une entreprise comme les autres. Alors ça ne l’étonnait pas que ça énerve quelque peu Dietrich. S’il avait les diplômes nécessaires…et puis en plus il n’était pas totalement humain. Enfin.

Hash jeta un œil sur l’écran de l’ordinateur et haussa les sourcils. Réellement, les gens comme le dhampire était des magiciens pour lui. Voir tout ces codes et les comprendre, rechercher quelque chose de précis dedans alors qu’il y en avait un tas…c’était extraordinaire pour le vampire. Il put voir aussi la tentative de Dietrich pour manger et être attentif à ce qui défilait sur l’écran. C’était pas mal du tout et quelque peu distrayant. Mais heureusement, pour Dietrich, il avait par trouver le chemin de sa propre bouche.

-c'était laborieux dis moi

dit il en parlant du fait qu'il avait eut du mal à mettre la nourriture dans sa bouche.

-Y a de quoi rager c’est clair. Ça doit faire quelques mois que je suis là. Peut être moins.

Il ne comptait pas. Il savait juste qu’il s’était installer à Midnight et que quelques temps après, il avait put intégrer Thorgan Inc:

-Je suis chirurgien donc je ne suis pas souvent dans les parages non plus. J’ai eut du mal à entrer ici aussi, mais pas pour les mêmes raisons.

Et à dire vrai, les raisons qui avaient fait qu’il avait faillit ne pas faire partie de l’entreprise était beaucoup plus légitime, il trouvait ça presque ridicule pour la raison pour laquelle ils avaient faillit refuser Dietrich. Certes il était en grande parti humain, mais vampire tout de même:

-Je n’inspirais pas confiance avec mon style vestimentaire…touts mes piercings et tatouages, j’ai eut une semaine de mise à l’épreuve et je dois éviter de n’en faire qu’à ma tête, ou de faire des erreurs.

S’il était là, c’était tout simplement grâce à Daimon, alors il n’allait pas tout foutre en l’air juste sur un coup de tête. Daimon comptait sur lui, et il ne devait pas le décevoir. Mais c’était vrai qu’il était difficile de prendre au sérieux ou de faire confiance à un mec sur tatoué, quand il y pensait, il avait un serpent qui commençait sur son torse pour finir sur sa main et un nœud dans le cou. Quand à ses piercings, il ne comptait pas les enlever, il se sentait limite tout nu sans. C’était bête à dire, mais c’était vrai. Quant à Dietrich, il le plaignait, il était sur que parfois on l’appelait pour rien. Ça devait vraiment le soulé parfois et dans les couloirs -vue le mal qu’il avait eut pour avoir sa place- tout le monde ne devait pas le regarder d’un bon œil. C’était dur la vie, mais c’était comme ça.

Il se balançait sur sa chaise, doucement bien sur, il ne comptait pas se vautrer, avoir l’air débile était la dernière chose qu’il voulait. Il passa une main dans ses cheveux et regarda une nouvelle fois l’écran. C’était une langue inconnu pour et avant d’avoir mal à la tête, il préféra ne plus regarder cet écran. Un grand blanc, et Hash ne savait pas comment le combler, peut être qu’il voulait juste un peu de silence…enfin pour l’informaticien pour qu’il se concentre. Il ne voulait pas non plus trop parler, pour finir par le souler, il savait que ça pouvait arriver, et ne voulait pas que ça arrive…par sa faute. Ce fut surement pour ça qu’il ne dit rien pendant un long moment assit, les bras croisés et le regard vers la fenêtre, dans ses pensées.

-Les gens ont l’air un peu coincer à Thorgan Inc…

Dit il dans un souffle, plus pour lui-même que pour Dietrich en fait. Mais il avait remarqué tout les regards presque choqués quand on le voyait passer dans un couloir. Peut être pour ça que personne ne venait lui parler, à par pour lui demander un service ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Khalkey
Super Geek
Super Geek


Messages : 64
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Lun 25 Nov - 16:55

Dietrich continuait à surveiller son écran en mangeant avec un peu plus de précision, cette fois. Toujours à l'affût d'une occurrence sauvage du mot "failed" sur son écran, il écoutait néanmoins avec attention ce que disait Hash et il manqua de recracher ses nouilles par le nez quand ce dernier lui annonça être chirurgien. Rien que ça. Il reposa ses nouilles d'un air incrédule, peu soucieux d'avoir échoué lamentablement en matière de savoir vivre l'espace d'un instant.

"T'es CHIRURGIEN, sérieux ?" demanda-t-il un peu fort en le regardant avec des yeux ronds.

Par réflexe, il appuya sur une touche du clavier pour stopper l'analyse et ne pas louper ce qu'il traquait depuis quelques minutes déjà et se retint d'ajouter un "tu m'étonnes" quand Hash expliqua que son style lui avait plus ou moins fermé les portes de Thorgan. C'est clair qu'il aurait plus eu sa place dans un groupe de rock et sur une scène sous les projecteurs que dans une salle d'opération stérilisée aux lumières froides.

"'Fin j'veux dire, avec ton style, t'as eu du bol d'avoir qu'une semaine de mise à l'épreuve. Si les grands patrons t'étaient tombé dessus, t'aurais eu plus de chance d'avoir trois ou six mois plutôt qu'une semaine, quoi." bafouilla-t-il en essayant de se rattraper maladroitement aux branches.

Il se rassit dans sa chaise, un peu mal à l'aise d'avoir réagi avec autant de vigueur. Mais merde, c'était quand même surprenant non ? Il ne sut quoi dire pour briser le blanc qui s'était installé entre eux et il relança donc l'analyse, mais sans plus toucher à ses nouilles. Il serait toujours temps d'aller piller la caféteria plus tard. Il se vautra donc sur son bureau la tête appuyée sur une main, l'autre sur la souris, la position du combattant. Il n'était pas doué pour les relations sociales et après s'être ramassé lamentablement en matière d'éducation en société à l'instant, il ne savait plus trop quoi dire. Fort heureusement, Hash relança la discussion fort charitablement.

"Oui t'as raison, le balai dans le cul est le critère de sélection numéro un pour se faire embaucher et progresser dans l'entreprise. Ça et la même chaleur humaine que l'iceberg qui a coulé le Titanic, à peu près."

Il s'était toujours demandé, en bon parano, si des micros n'étaient pas glissés ça et là dans les locaux de l'entreprise. C'était tout à fait le genre de la maison. Et quelque chose disait à Dietrich que déplaire aux grands pontes de Thorgan Inc c'était pas seulement s'exposer à un renvoi, mais peut être à bien pire, si on en croyait les histoires des renégats. Mais c'était pas le genre de sujets à évoquer, ni à un type de l'entreprise qu'on ne connaissait pas ni - et SURTOUT PAS - dans les locaux de l'entreprise en elle-même. Dietrich avait fini par se dire que l'avis d'un grouillot d'un service informatique n'était pas primordial et que s'il y avait des micros dissimulés ça et là, c'était sûrement pas ici. Si c'était le cas, on lui aurait sûrement donné une augmentation pour son abonnement premium à Youporn.

"La boite est à l'image de la grande patronne. Je pense que même l'iceberg lui-même dégagerait plus de chaleur que Kristjana Thorgan, la femme qui peut pallier à la fonte des glaciers par sa seule présence. Tu l'as déjà rencontrée ?" demanda-t-il avec intérêt.

Cette femme suscitait toujours une réaction à la fois physique et morale, chez lui. Une légère chaleur dans le bas ventre couplée à l'impression que ses boyaux se liquéfiaient. Il avait déjà fantasmé sur elle, mais il était persuadé que le jour où il l'approcherait à moins de 10 mètres (si toutefois chose pareille pouvait arriver) il tremblerait des pieds à la tête, perdrait 10 degrés de température corporelle et serait bien incapable d'articuler une syllabe.

Elle collait méchamment les miquettes, la Krikri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hash Midnight
Sweet Medecine ...
Sweet Medecine ...


Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Lun 25 Nov - 20:45

La réaction de Dietrich le fit doucement rigoler. Ça paraissait si bizarre que ça ? Il réfléchit quelques minutes…ouais. Son style était loin de dévoiler qui il était vraiment, et ne montrait surement pas qu’il était chirurgien. Quoiqu’il en soit, il ne tint pas rigueur du fait qu’il ait faillit s’étouffer avec ses nouilles. D’ailleurs, il s’était légèrement redressé -au cas ou savait on jamais- si l’informaticien avait besoin d’aide. Mais il n’en avait apparemment pas besoin. D’ailleurs, il essaya de se rattraper… ce qui fut assez marrant. Et quand il y réfléchissait, c’était vrai qu’il avait eut de la chance de n’avoir qu’une semaine, il s’était attendu à plus.

-Je travaillais dans l’établissement de Daimon, un autre chirurgien de Thorgan Inc, et lui a pas mal fait pour cette entreprise, il m’a amené ici, c’est surement pour ça que je n’ai eut qu’une semaine. En tout cas je ne me serais surement pas présenté spontanément. Déjà parce que je ne connaissais pas bien Thorgan Inc et qu'en plus...J'étais pas tenable

Surtout pas avant en tout cas. Les règles etc…il n’aimait pas ça. Mais bon, Daimon était comme son père et il lui obéissait- dans la mesure du possible- et faisait tout pour ne pas le décevoir. Il s’étira, faisant craquer ses os:

-C’est clair… enfin d’un côté ça m’étonne pas du tout que ça soit ainsi.

La comparaison entre la grande patronne et Ice berg fit largement sourire Hash, mais aussi l’interet qu’avait eut Dietrich en lui posant LA question, lui fit avoir un sourire carnassier. Enfin le temps de quelques secondes. Il ne pouvait pas se vanter de lui avoir parler, ni même d’avoir put l’approcher à moins de cinq mètres . Mais il l’avait vue oui, quelques minutes, surement, ne se souvenait elle pas de lui et ça ne serait pas plus mal comme ça. Il préférait qu’on l’oublie, plutôt qu’on se souvienne de lui que ce soit pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Daimon avait batailler pour qu’il entre à Thorgan Inc, en arrivant, on lui avait donner un non catégorique. Si ça avait été facile de mener Hash jusqu’à Thorgan, l’inverse n’était pas vrai. Ainsi, Daimon avait dut passer par les supérieurs et Hash avait enfin eut sa chance de pouvoir faire partie de cette…enfin de Thorgan Inc:

-Si je l’ai rencontré ? Une fois, quelques minutes rien de plus et j’espère sincèrement qu’elle ne se souvient pas de moi. C’est assez…spécial.

On ne voyait quasiment jamais cette femme et Hash avait beau avoir une grande gueule, et ben putain il avait eut l’air d’un chiot. Même si à l’extérieur, il avait gardé la face pour être toujours aussi sur de lui, mais intérieurement…ça n’avait rien à voir. Il fronça les sourcils et secoua doucement la tête. Ouais franchement, s’il avait put à ce moment, il aurait coller Daimon sans le lâcher. Daimon, lui avait parlé, Hash était resté en retrait, puis était sortit. La discussion n’était apparemment pas pour lui. Mais on ne pouvait pas enlever à la grande patronne, qu’elle était d’une beauté, presque effrayante, mais magnifique tout de même. Seulement Hash s’interdisait parfois même de penser à elle. Savait on jamais. Il s’avança avec sa chaise, et regarda clairement Dietrich avec interêt un sourire assez explicite aux lèvres:

-Je trouve que tu porte beaucoup d’interet à ma réponse. Reverais tu d’elle en secret ?

Il éclata de rire par la suite, mais attendait tout de même une réponse. Il doutait que Dietrich lui sortirait un truc du genre « ouais ouais, tu sais jme fais plaisir tout les soirs en pensant à elle », mais bon il pouvait toujours espérer. Hash, ne lacherait surement pas l’affaire, tôt ou tard…il en saurait un peu plus:

-Il y a de quoi en fait.

Il resta pensif quelques secondes. Non il ne voulait pas se la faire fallait pas déconner. Il n’y pensait même pas. Mais, elle était belle et il ne pouvait lui enlever cela. Une beauté glaciale…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Khalkey
Super Geek
Super Geek


Messages : 64
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Ven 10 Jan - 1:19

[Putain un mois et demie, j'ai jamais fait attendre quelqu'un comme ça, j'ai pas d'excuse à part l'overbooking, je suis désolé T____T ]

Dietrich ne put retenir un sourire coupable. Lui aussi s'était senti comme un chiot, ou pire, comme une merde sur un tapis, quand il s'était retrouvé devant Krikri Thorgan. Elle l'avait fait ce sentir minuscule, il avait senti ses couilles rétrécir et ses entrailles se liquéfier tant elle dégageait une aura de froideur et d'autorité. Et pourtant... Malgré cette fraîcheur arctique, elle faisait monter en lui des vagues de chaleur, la nuit, quand il était tout seul dans son plumard. Pour rien au monde il n'aurait dévoilé ce qu'elle lui faisait dans ses fantasmes et pourtant... Et pourtant.

Ses joues s'empourprèrent et il eut un rire gêné quand Hash remarqua qu'effectivement, il y avait de quoi s'emballer pour la grande patronne. Mais même lui qui était plutôt beau gosse avec son style de rebelle et sa gueule d'ange au style punk, même lui aurait eu du mal à accroche l'intérêt de Kristjana Thorgan. A se demander si cette femme trouvait un quelconque intérêt au sexe opposé. Au sexe tout court, d'ailleurs, même si pour Dietrich elle en irradiait dans ses nuits solitaires (et dans son compte premium Youporn où les blondes nordiques prenaient une part importante de son historique).

"Tu sais ce que c'est les geeks... Les jolies femmes comme ça on les voit plus souvent en .jpg qu'en chair et en os, alors forcément, ça marque ! Même si j'aimerais pas prendre mon p'tit dej avec elle tous les jours, elle a l'art de te faire te sentir coupable même si t'es aussi blanc que l'agneau qui vient de naître." conclut-il sans ajouter qu'à fournir des informations et des faux papelards aux renégats, il était tout sauf blanc comme neige.

L'évocation de Kristjana avait complètement distrait Dietrich et il se remit au travail pour cacher sa gêne, non sans remonter ses lunettes sur son nez puis ses cheveux sur son front du même geste nerveux. Il mit en quarantaine les petits spyware qui s'étaient planqués ça et là mais le nœud du problème n'était toujours pas apparent. Aucun de ces programmes n'avaient pu foutre en l'air un ordi. Le problème était ailleurs. Qu'importe, l'antivirus n'en était qu'à 54% d'analyse.

"Et du coup tu fais quoi toi ? Chirurgie réparatrice? Les implants Thorgan ? Les tests de produits ? Mais si t'as pas le droit, me dis pas hein, j'veux pas d'ennuis !" ajouta-t-il nerveusement.

Il ne fallait surtout pas qu'on s'intéresse à lui parce qu'il posait trop de questions, sans quoi ses amis renégats finiraient par retrouver son cadavre dans les égouts... Si on en croyait leurs histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hash Midnight
Sweet Medecine ...
Sweet Medecine ...


Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Ven 10 Jan - 23:26

[ T'inquiète c'est pas grave Very Happy. Mais seulement si tu veux te faire pardonner entièèèèrement et que tu te sens terriblement coupable, tu peux m'offrir un rp avec Daryan ça m'ira parfaitement aussi u_u ]


Hash regardait l’informaticien avec un sourire en coin…Et franchement, c’était assez marrant à voir. Le chirurgien écoutait d’une seule oreille ce que lui disait l’autre, mais réellement…il ne voulait pas savoir à quel point cette femme pouvait perturber Dietrich, parce que vu la tête qu’il tirait, elle devait sacrément hanter ses nuits. Enfin en tout cas… Hash n’osait même pas rêvé d’elle. Même si c’était tentant. Il soupira et joua distraitement avec l’un de ses piercings. Il ne continua pas sur sa lancée. Mais perdit un peu son sourire, du moins il eut presque un sourire malsain à la dernière phrase de Dietrich:

-Personne n’est blanc comme neige dans cette entreprise…

Dit il tout sourire, mais il passa vite à autre chose. Seulement taquiner le p’tit informaticien semblait tellement attractif sur le moment que Hash ne se gêna pas pour le faire…C’est toujours plus amusant non ?

-Mais la grande patronne ne prend que des personnes talentueuses, elle doit trouver son interet en chacun de nous… et apparemment certains trouvent quelques interêt en elle…

Il s’était un peu approché de lui tout en disant ça, avant de se relever et de soupirer:

-T’inquiète je peux le dire tout de même. Je suis en chirurgie réparatrice et parfois je erre dans les testes de produits.

Il n’avait pas besoin d’aller plus loin, bien que son activité allait…au-delà des lois surtout, et qu’il s’amusait à torturer un petit infirmier . C’était son passe temps favoris d’ailleurs. Il était très distrayant, mais un peu trop résistant. Le punk eut un petit soupir en pensant à lui. Un jour, il aurait ce qu’il voulait, mais en même temps lutter pour avoir tout ça le motivait plus qu’autre chose. Enfin quoiqu’il en soit, ça n’était pas le moment de penser à tout ça.

-Ne sois pas nerveux pour ça t’inquiète, personne ne viendra te descendre parce que je t’ai dit que je suis en chirurgie réparatrice

Un petit rire lui échappa alors qu’il recevait un message. Il prit son portable, le regarda, puis le rangea. Vraiment sans intérêt . Il avait toujours un beeper sur lui, mais aujourd’hui apparemment, on avait pas besoin de lui. Ce qui était tant mieux en même temps, ça lui éviterait de faire des allers retours. Mais…Hash se posait quand même une question. Bien que Dietrich avait l’air totalement honnête dans son travail…parfois il devait bien faire des choses interdites non ? Hash, curieux et pas gêné pour un sous, alla vers la porte et la ferma, il traina doucement sa chaise contre celle-ci et se posa dessus. Comme ça personne ne pouvait entrer…ou même sortir. Dietrich pouvait lui répondre…ou non d’ailleurs, mais quel que soit la réponse, il verrait s’il devait le croire:

-Un petit génie en informatique comme toi… t’as jamais été tenté de fouiller dans les fichiers les plus privés de cette entreprise pour découvrir un peu l’envers du décor ? Ou même pirater le système prendre quelques fichiers, même juste pour l’éclate . Je suis sur que tu n’aurais aucun mal à faire ça.

Il en était certain même… Thorgan Inc prenait que des gens hors du commun et qui excellait dans leur domaine, alors c’était forcément le cas pour la petite tête pensante qui était entrain de nettoyer l’ordi de Hash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Khalkey
Super Geek
Super Geek


Messages : 64
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Jeu 23 Jan - 20:53

[Vendu °3° ]

Dietrich sentit un frisson remonter son échine et son estomac passer à l'état liquide l'espace de quelques secondes. Personne n'est blanc comme neige dans cette entreprise... Il n'avait pas idée.
En bon paranoïaque, Dietrich s'imagina un instant que le jeune homme savait de quoi il parlait, qu'il avait été envoyé par les grands pontes pour lui faire cracher le morceau, qu'il était démasqué. Il ne cilla pas, s'abstenant de respirer pendant quelques secondes avant de se rendre compte que c'était ridicule. Si on venait à découvrir qu'il frayait avec les renégats, on l'aurait cloué au pilori dès qu'il aurait passé la porte de service avec sa carte magnétique. Mais à vivre en territoire Thorgan, il avait développé un instinct de survie et la paranoïa qui allait avec au fil de ses incursions dans les fichiers privés de la société et des sollicitations toujours plus pressantes des hommes de l'Hydre.

Il se contenta donc de rire quand Hash ajouta "et apparemment certains trouvent quelques interêt en elle…" Un rire un peu crispé valait mieux que pas de rire du tout. Et puis c'était vrai, après tout.

"Oh je me doute que la chirurgie réparatrice c'est pas le plus croustillant de tout ce que Thorgan Inc. peut produire, encore que... Il parait qu'il y a des innovations top secrètes là dedans, qui peuvent valoir leur pesant de cacahuètes une fois mises sur le marché. C'est pas pour rien qu'ils chassent les têtes comme ça, les DRH." soupira-t-il.

Il avait cru pouvoir faire dériver la conversation vers des eaux moins dangereuses mais voilà que le chirurgien le repoussait dans la fosse aux requins en évoquant l'un de ses passe-temps favoris - mais également l'un des plus dangereux. Mais ça n'était pas la première fois que quelqu'un abordait le sujet devant lui et son discours était déjà tout prêt, préparé avec un soin particulier et une désinvolture étudiée.

"Haha, tu n'as pas idée des niveaux de cryptage des flux d'informations chez Thorgan !" dit-il avec un petit rire.

"Au mieux, avec mon niveau, je pourrais accéder disons... Aux e-mail sortants, du genre un mec qui envoie un mail à sa femme pour lui demander de repriser sa paire de chaussettes préférée - ou un truc plus hot, je suis toujours preneur - mais tout ce qui est communication interne est protégée par un système digne de la CIA et encore, je pense que Krikri Thorgan a plus de moyens et plus de génies à sa botte que le gouvernement le mieux équipé, crois-moi." dit-il d'un ton très sérieux (c'était la vérité, qui plus est.)

"En plus il me semble que tout ce qui est communication sortante est strictement surveillé, manquerait plus qu'un truc top secret fuite, je te raconte pas le balai au cul pour le mec qui a envoyé le mail. M'enfin, tu dois le savoir, on a du te briefer là dessus non ?" demanda-t-il avec un certain intérêt.

Tout ce qui était relatif à la sécurité chez Thorgan était intéressant, plus il en savait, moins il avait de chance de se faire pincer... Bon, il n'irait pas jusqu'à fouiller la boite mail de la patronne, à moins d'être très très bien payé, et encore... Ouais non, aucun pognon ne valait le regard glacé de Kristjana qui faisait se ratatiner ses parties intimes comme des pruneaux secs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hash Midnight
Sweet Medecine ...
Sweet Medecine ...


Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Jeu 23 Jan - 21:51

Il avait remarqué un léger changement dans l’attitude de Dietrich et en bon sadique qu’il était…ça lui avait plut. Il soupira longuement, le laissant continuer de parler. Il n’avait pas tord. Tous ce qui touchait à l’entreprise était plus que surveillé, mais il devait surement y avoir quelques malins qui arrivaient à se tenir au courant des salles histoires. Et Parfois , hash aurait aimé en faire partie. Il savait quelques petites choses. En effet vivre avec Daimon lui donnait quelques avantages, mais loin de lui l’idée de répéter quoique ce soit . Il haussa les épaules, et décida d’en rester là. De toute façon, l’informaticien ne devait surement pas vouloir dire quoique ce soit. C’était même une certitude. Un peu déçu, Hash s’affala sur sa chaise et ferma les yeux:

-Ouaip. Pour être briefer la dessus, je l’ai été. M’enfin jte crois qu’à moitié

Dit il en souriant:

-Mais je comprend que tu ne veuille rien dire. On ne sait jamais…

Il décida tout de bêtement de changer de sujet. Histoire de détendre l’atmosphére et de passer à autre chose. Mais il comptait tout de même bien titiller un peu le p’tit informaticien. Le chirurgien ne pouvait s’empêcher de faire ça:

-Et sinon à part coder et fantasmer sur Kristina Thorgan, qu’est-ce que tu aime faire ? C’est quoi ton passe temps ?

Il passa une main dans ses cheveux, puis sentit son portable vibrer dans sa poche, il le sortit. Un message. Il accéda donc à ses messages et eut un sourire…enfin si on pouvait appeler ça un sourire. Ça tirait plus du rictus sadique que d’un sourire. Mais pour Hash s’en était un. Il répondit assez vite. Simple et efficace, puis il rangea son mobile, son sourire s’adoucissant. Aah ce petit infirmier qu’il avait commencé à traumatiser…il avait hâte de le revoir. Un vrai plaisir que de le côtoyer. Enfin surtout de le martyriser. Mais c’était aussi l’un des petits secrets du chirurgien Midnight.

D’ailleurs, il avait un peu faim. Mais il avait la patience d’attendre de rentrer chez lui pour faire quoique ce soit. Il regarda distraitement autour de lui, puis Dietrich. Derrière ses airs de pas y toucher, il devait bien avoir quelques petits trucs à se reprocher, mais Hash n’était pas là pour le fliquer, c’était pas son job, et il n’avait pas envie de le faire. Au-delà du fait, qu’il trouvait ça marrant de l’embêter un peu en le menant sur des sujets un peu délicat, ça n’allait pas plus loin, et puis pour une fois, il ne voulait pas qu’on le trouve détestable. Pour une seule et unique fois, il voulait qu’on pense de lui quelque chose de positif du genre « ouais il est sympa ». Hash ne savait pas pourquoi il voulait ça. Mais de toute façon ça faisait toujours du bien de se débarrasser de sa blouse de sadique ne serait ce que quelques heures, voir quelques jours, pour être sympa avec les autres. Au moins une fois. Ça n’était pas donné à tout le monde de le voir sous ce jour, mais il voulait faire un effort, au moins un.

Il sourit et soupira. C’était tout de même une bonne idée d’être venu faire réparer son ordi ici plutôt qu’en ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dietrich Khalkey
Super Geek
Super Geek


Messages : 64
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Mer 29 Jan - 17:41

Dietrich regarda le chirurgien sortir son portable d'un air amusé. Ah, les jeunes, ça pouvait pas rester dix minutes d'affilé sans consulter la barre de notification de leurs smartphones. Bon, certes, Dietrich passait masse de temps sur le sien mais c'était totalement différent: il s'en servait comme d'une extension de son ordinateur - ce que le téléphone était, avec un OS customisé jusqu'à la dernière extension, et de fait il en avait tout le temps besoin. Il était un professionnel. Et puis fallait bien passer le temps aux chiottes en envoyant des oiseaux en colère sur des cochons d'une couleur improbable. Y en a bien qui passaient des heures à casser des bonbons en ligne. Chacun son truc.

"Oh tu sais, les losers comme moi... On aime bien geeker." dit-il simplement, en assumant totalement son statut.

Puis ils se rendit compte que "geeker" n'avait pas encore du faire son entrée dans les gros volumes de vocabulaire courant et il s'éclaircit la gorge, avant de préciser, gêné:

"Tu sais... jouer, les trucs comme ça. La console, la programmation... Les comics... Tout ce qui fait que j'ai pu être pointé du doigt en riant à l'école, quoi."

Le ton n'était même pas chargé d'amertume, bien qu'il imaginât que le jeune homme percé et fashion qui se tenait devant lui avait du faire partie de la classe "d'élite" du lycée, de ceux qu'on admirait, les types populaires qui faisaient la pluie et le beau temps des losers comme lui quoi. Mais Dietrich avait eu sa bande de potes geeks et en comparaison avec les clichés habituels des lycées américains, il avait passé une scolarité plutôt tranquille.

"J'imagine que toi tu dois sortir, faire des trucs de mecs sociables quoi, non ?" demanda-t-il avec une pointe de curiosité.

Il devait sûrement lever des nanas à la pelle avec un physique comme ça, du genre à sortir en boite et rentrer avec une fille différente toutes les semaines... Ouais, c'était cliché, mais Dietrich ne pouvait pas croire qu'un type comme ça passe ses samedis soir devant la télé avec une bière à la main en se grattant les fesses. Surtout pas un chirurgien de chez Thorgan, c'était une profession qui devait ouvrir plus de portes que simple ingénieur informaticien dont personne ne se rappelait jamais le nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hash Midnight
Sweet Medecine ...
Sweet Medecine ...


Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2013

MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Mer 29 Jan - 21:11

Hash souriait. Il savait tout de même ce que ça voulait dire geeker. Mais bon s’il voulait le lui expliquer il n’y avait pas de soucis avec ça. Il hocha le tête:

-Je vois.

Parfois, il faisait la même chose sous ses airs de beau gosse tombeur, il préférait jouer à donkey kong que de sortir en boite ou autre. Pourtant, il n’avait aucun complexe, il pouvait sortir, il était sur de pouvoir se faire une nana chaque soir…mais il ne préférait pas. Franchement après avoir été éventrer par un p’tit con avec un scalpel, il n’aimait pas trop le contact avec les autres et était loin d’être sociable. Il sourit et regarda ailleurs un peu gêné:

-Je suis loin d’être un mec sociable

Il se redressa et soupira longuement:

-jvais bosser et je rentre chez moi. Jregarde des series genre…american horror story…je joue à des jeux vidéos et jpasse mon temps sur l’ordi.

Il haussa les épaules:

-J’ai rien de spécial je sors pas souvent j’aime pas trop ça.

Il avait un peu peur du monde extérieur à dire vrai. Avoir une bonne place en tant que chirurgien, une bonne paye, un père adoptif qui s’occupait de lui et le protégeait…du moins en quelque sorte, un toit. Ça lui suffisait amplement. Et avoir des amis etc…il en avait vraiment trop peur. Il préférait franchement rester seul. Connaitre une personne ou deux et c’était tout. Il se mordit la lèvre et joua nerveusement avec ses doigts. Il avait vraiment trop peur de s’attacher à quelqu’un pour ensuite se faire poignarder dans le sens propre du terme. Il préférait largement martyriser quelqu’un. Il préférait affirmer sa suprématie que de montrer qu’il pouvait être un mec cool et sympa. En fait, c’était vraiment parce que Daimon le poussait qu’il avait décidé d’aller voir Dietrich, et il était bien etonné de voir qu’il parlait aussi facilement à celui-ci. En même temps, quand on voyait leur passe temps c’était à peu près les mêmes :

-J’espère que j’ai pas cassé le mythe au moins

Dit il en riant.

-Je suis pas le genre de gars à se la péter et sortir tout le temps pour chopper des nanas. Rester chez moi me suffit amplement.

Dietrich était bien le seul avec qui Hash s’était montré sympa dés le début. En général, il se contentait d’être détestable, faire peur aux gens ou montrer sa supériorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Niveau Zéro [PV Dietrich]   Aujourd'hui à 13:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Niveau Zéro [PV Dietrich]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen
» Niveau 3 : DUELS - Sortilèges / Magie Noire {Terminé}
» La mangue dominicaine depasse le niveau d'Haiti
» Les magiciens, le retour[Test Niveau 6, Lynn]
» probleme dans le jeu niveau management de la guilde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Diary :: Nord de Midnights :: Complexe Thorgan Inc. :: Tour Principale-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com